Il a perdu sa ceinture mais n'en reste pas moins le champion incontesté de la catégorie des poids légers, la plus relevée de l'UFC. Charles Oliveira n'a jamais cessé de se battre toute sa vie, il n'allait renoncer dimanche. Après s'être inité aux arts martiaux dans les favelas de l'état de Sao Paulo, avoir attendu 28 combats à l'UFC avant d'avoir une chance pour le titre il y a un an (le record de la ligue), "Do Bronx" a écrasé Justin Gaethje lors du main event de cet UFC 274 à Phoenix. Une vie pour en arriver là, trois minutes pour en finir.
Règlement de l'UFC oblige, à cause d'une pesée ratée pour 200 grammes la veille, le Brésilien a malheureusement perdu sa ceinture, malgré la démonstration de force. Mais le public le savait, et lui aussi : "Le champion a un nom et c'est Charles Oliveira" clamait-il à la troisième personne, avant de quitter l'octogone.
Mixed Martial Arts
Au dôme de Paris, ARES prouve que la France a faim de MMA
26/06/2022 À 11:42
Ultra dominant dans le combat au sol, le champion n'hésitait pas à se mettre sur le dos dès que la puissance de feu de Gaethje atteignait sa mâchoire. L'Américain, pas assez fou pour se jeter dans la gueule du loup, attendait patiement qu'Oliveira se relève, une fois, deux fois… pas trois. Une bonne droite pour envoyer Gaethje au tapis et "Do Bronx" se jetait sur lui et se positionnait dans son dos. Tout n'était plus alors qu'une question de temps avant l'étranglement et la soumission. Une domination tactique et technique d'Oliveira pour porter sa série en cours à 11 victoires. Il est devenu, en attendant son prochain combat qui devrait lui permettre de récupérer le titre qui lui revient de droit, un roi sans couronne.

Esperanza, la victoire sur Namajunas après un match nul

Le public, chauffé à blanc après le KO spectaculaire et déjà légendaire de Michael Chandler sur Tony Ferguson lors du combat précédent, aurait pu faire une micro sieste pendant ce duel pour la ceinture des poids paille entre Rose Namajunas, la championne de la catégorie, et Carla Esparza.
Les deux athlètes se connaissent bien, trop bien peut-être. Lors de leur premier duel en décembre 2014, lors de la création de la ceinture, la "Cookie Monster" l'avait emporté. Pour le second ce dimanche, difficile de savoir qui craignait le plus qui. Toujours est-il qu'Esparza est repartie avec la ceinture, pour ce qui restera l'un des combats pour un titre les plus ennuyants de l'histoire de l'UFC.
Les deux femmes ont entendu les premiers sifflets descendre rapidement des travées du Footprint Center. Transformés en huées générales à la fin de la troisième reprise. Les juges ont dû se raccrocher au moindre ammener au sol ou au plus petit crochet décoché pour départager les deux combattantes. Un match nul n'aurait surpris personne. "Vous n'avez jamais envie de faire partie d'un combat pareil" commentait d'ailleurs la nouvelle championne au micro de Joe Rogan. Mais une ceinture à l'UFC, reste une ceinture à l'UFC et Esparza est désormais la cible à abattre chez les poids paille.
UFC
Gane sur son adversaire à l'UFC Paris : "Si tu fais une erreur, ça ne pardonne pas !"
21/06/2022 À 14:30
UFC
Ciryl Gane affrontera Tai Tuivasa à l'UFC Paris
15/06/2022 À 11:18