Getty Images

Un nouveau duel d'anthologie à Spielberg et Dovizioso frustre Marquez

Un nouveau duel d'anthologie à Spielberg et Dovizioso frustre Marquez

Le 11/08/2019 à 14:48Mis à jour Le 11/08/2019 à 15:59

GRAND PRIX D'AUTRICHE - Quelle victoire d'Andrea Dovizioso ! L'Italien de Ducati a grillé Marc Marquez (Honda HRC) dans le dernier virage, à l'issue d'un superbe duel entre les deux hommes dimanche à Spielberg. C'est son deuxième succès sur ce circuit après 2017, où Marquez et lui s'étaient déjà livré un affrontement mémorable. Le Français Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT) complète le podium.

Marc Marquez (Honda HRC) n'a toujours pas accroché le Grand Prix d'Autriche à son palmarès. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Le quintuple champion du monde a livré une nouvelle bataille d'anthologie avec Andrea Dovizioso (Ducati) mais il a fini par s'incliner devant l'Italien, vainqueur à l'issue d'un dépassement dans le dernier virage. Un temps, Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT) a profité de cette bagarre pour mener mais il s'est contenté d'un podium en matant les deux officiels Yamaha, Rossi et Viñales.

Durant cinq tours, le Français a éclipsé le duel tant attendu. Le temps que Dovizioso et Marquez, les deux favoris, récupèrent l'avantage qu'ils avaient perdu au virage n°3 après un contact. La supériorité des deux hommes leur a permis de se retrouver, rapidement, aux avant-postes. Et lorsque l'Espagnol a pris la tête, au 8e tour, au bout d'un dépassement qui s'est étendu sur un secteur entier, on a bien cru que l'hégémonie de Ducati à Spielberg allait prendre fin.

Dovizioso a réussi ce que Marquez avait manqué en 2017

Le leader du Mondial a tenu son dauphin 11 tours durant, sans jamais créer un écart suffisant pour se mettre à l'abri. Au 19e passage, il a jeté un coup d'œil sur sa droite pour observer la puissance démoniaque de la GP19 de 'Dovi'.

Cette fois, le Catalan a pris tous les risques pour tenter de reprendre l'avantage. Il a observé, longtemps, et patienté jusqu'au 26e tour pour porter une attaque tranchante dans une courbe à gauche, là où l'Italien s'y attendait le moins.

Car dans le dernier tour, Dovizioso a réussi ce que Marquez avait manqué en 2017. Dans la dernière courbe, le pilote de Forli s'est engouffré à l'intérieur avec l'agilité nécessaire pour pouvoir déployer toute la puissance de sa GP19 jusqu'à la ligne. Le n°93 n'a pu répliquer.

Derrière, Quartararo a observé la bagarre avec la tranquillité d'un spectateur. Malgré une M1 à la puissance très limitée, le prodige niçois n'a jamais été menacé par Rossi. Mieux, il a repris la tête du classement des pilotes indépendants puisque Jack Miller (Ducati Pramac) et Cal Crutchlow (Honda LCR) ont chuté. Preuve qu'il n'a pas fini de surprendre.

Marc Marquez (Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati) - GP d'Autriche 2019

Marc Marquez (Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati) - GP d'Autriche 2019Getty Images

0
0