Quel week-end pour Andrea Dovizioso. Samedi, le pilote italien a annoncé qu’il quitterait Ducati à l’issue de la saison 2020. Et dimanche ? Il a décroché un quatorzième succès en MotoGP sous les couleurs de cette même écurie. Le tout à l’issue d’un Grand Prix d’Autriche chaotique, notamment marqué et interrompu par une chute spectaculaire de Johann Zarco et Franco Morbidelli. Grâce à ce succès acquis devant Joan Mir (Suzuki, 2e) et Jack Miller (Ducati Pramac, 3e), Dovizioso grimpe au deuxième rang d'un classement toujours dominé par le Français Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), 8e du jour.

Grand Prix d'Autriche
Moto2 : Jorge Martin vainqueur d'une course marquée par un accident
16/08/2020 À 12:44

Vainqueur des deux premières épreuves de la saison, puis 7e de la troisième, Quartararo fait donc encore un peu moins bien lors de la quatrième. Mais la pente descendante sur laquelle il semble être n’est pas catastrophique, surtout à l’aune d’un scénario de course qui a un temps présagé d’une dégringolade plus sévère pour le pilote de 21 ans, qui compte encore 11 points d’avance sur Dovizioso et a même creusé l’écart avec Viñales (10e ce dimanche, 3e du classement à 19 unités d’El Diablo).

Parti en première ligne, Quartararo a raté son départ. 3e sur la grille, il s’est retrouvé huitième au cœur du premier tour. A la bagarre avec Viñales, qu’il rejoindra l’an prochain dans l’équipe Yamaha officielle, et Miguel Oliveira (KTM Tech 3), le Français a été victime d’un incident mécanique qui l’a propulsé en queue de peloton. 22e sur 22, avec un retard qui a atteint les 14 secondes sur la tête de course, occupée par Miller puis Pol Espargaro (KTM).

Quartararo ne s'est pas affolé

Mais tous les écarts ont été annihilés, à la suite d’un accident spectaculaire. L’autre français en lice, Joann Zarco (Ducati Avintia), et Franco Morbidelli, coéquipier de Quartararo, se sont percutés à vingt tours de l’arrivée. Zarco, 9e sur la grille et qui naviguait toujours dans ces eaux, n’a pas été très touché, tandis que Morbidelli été évacué sur civière, avant de pouvoir se relever. Les nouvelles de l’Italien sont bonnes. Mais aucun des deux pilotes n’a pris part au deuxième départ groupé du jour.

C’est ainsi en 20e position et sans retard conséquent que Quartararo s’est à nouveau élancé à l’assaut du circuit de Spielberg. Il a gagné des places progressivement, sans manœuvre spectaculaire mais en profitant d'une erreur de Viñales (peut-être marqué par la chute de Zarco et Morbidelli, dont il a évité les motos de peu, tout comme son coéquipier Valentino Rossi, 5e). Ainsi que de plusieurs sorties de piste d’adversaires, sur des tentatives de dépassement. Parmi elles, celle d’Alex Rins, qui semblait en mesure de contester la victoire à Dovizioso sur sa Suzuki.

Premier podium pour Mir

Mais Dovizioso (34 ans), justement, a fait parler son expérience, pour prendre les commandes à Miller (25 ans) à une dizaine de tours de l’arrivée et ne plus les lâcher, face à un Mir longtemps bloqué en "P3" et auteur à 22 ans de son premier podium dans la catégorie reine. Vice-champion du monde lors des trois dernières saisons, Dovi’ décroche son troisième succès sur ce circuit. Le deuxième d’affilée, après celui magnifique de l’an passé, glané au prix d’un dernier virage parfait au nez et à la barbe de Marc Marquez. Un patron du circuit absent sur blessure et dont la succession fait l’objet d’une bataille qui promet de nous tenir en haleine.

Joan Mir, Andrea Dovizioso et Jack Miller, sur le podium du Grand Prix d'Autriche 2020

Crédit: Getty Images

Grand Prix d'Autriche
Un carambolage spectaculaire a interrompu la course de Moto2
16/08/2020 À 11:29
Grand Prix d'Autriche
Moto3 : Troisième victoire de la saison pour Arenas en Autriche
16/08/2020 À 10:38