Dani Pedrosa a confié avant de rouler sur le théâtre de la 11e manche de la saison MotoGP 2012 qu'il ne désespérait pas de tirer son épingle du jeu, au milieu des phénomènes Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) et Casey Stoner (Honda HRC). L'Espagnol, qui compte 23 points de retard sur son compatriote leader et neuf d'avance sur l'Australien, N.3 mondial, ne pensait pas si bien dire.
Samedi, à Indianapolis, il s'est octroyé la position de pointe alors que son coéquipier s'est blessé. Dans le virage N.13 du circuit d'Indianapolis, le double champion du monde et futur retraité s'est fait éjecter de sa RCV213V sur un highside et est lourdement retombé. Il a été évacué sur une civière et la session a été interrompue. Il a été orienté vers le centre médical où une rupture des ligaments de la cheville droite a été diagnostiquée. Le champion 2007 et 2011 venait de réaliser le meilleur chrono, quelques minutes plus tôt. Il a fini 6e.
Fort du nouveau record du circuit signé en 1'38.813, Dani Pedrosa a décroché sa troisième pole personnelle de la saison, après Le Mans et le Mugello, et offert à Honda sa huitième distinction consécutive. "C'était piégeur : la surface était glissante", a noté le pilote catalan. "On glissait partout ; parfois on contrôlait la glissade, parfois non. C'était important de rester calme, concentré. Etre en pole position est génial que une piste où le premier secteur est très étroit et où il est toujours bon de prendre un départ propre.Ce qui est bien, c'est que nous avons de bons réglages pour la course."
Grand Prix d'Indianapolis
La vitesse de pointe et De Angelis ruinent la course de Simeon
20/08/2012 À 15:42
Lorenzo sort de son "cauchemar"
Dani Pedrosa a tenu sur ses roues, mais d'autres se sont fait piéger comme Casey Stoner. Les Etasuniens Ben Spies (Yamaha Factory) et Nicky Hayden (Ducati Team) ont été de ceux-là. Le premier a pu se relever, le second est resté groggy un bon moment sur le bitume et a déclaré forfait.
De cette séance à élimination, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) et Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3) ont donc émergé en 1re ligne, à respectivement 0"100 et 0"322. "C'était un week-end vraiment éprouvant jusqu'à présent, j'ai réellement pensé ne pas y parvenir mais nous avons finalement beaucoup modifié la moto en mettant du poids à l'arrière pour entrer dans les virages avec plus de confiance", a relaté Lorenzo. "Total, je me suis très bien senti, en pouvant m'appuyer plus et mettre les gaz rapidement. J'ai donc pris la deuxième place, près de Dani", a ajouté le Majorquin, en plein "cauchemar" vendredi. Dans sa position, et compte tenu de se qui est arrivé à Stoner, il a soufflé qu'il se contenterait bien d'un podium. "A la fin, je n'ai pas pu améliorer à cause du trafic", s'est plaint Dovizioso. "Je suis confiant pour la course car nous sommes bien avec le pneu 'dur' ".
Grand Prix d'Indianapolis
Alexis Masbou a tiré le meilleur de son matériel
20/08/2012 À 12:42
Grand Prix d'Indianapolis
Stoner a héroïquement sauvé ses chances au championnat
20/08/2012 À 11:03