Franco Morbidelli a fait la course parfaite. L'Italien s'est offert sa première victoire en catégorie reine dimanche, sur le circuit de Saint-Marin. Après un départ parfait, Morbidelli a fait la course en tête et n'a jamais flanché. Francesco Bagnaia, tout juste revenu d'une fracture du tibia termine deuxième et l'Espagnol Joan Mir, troisième. Fabio Quartararo a lui, vécu un cauchemar, avec deux chutes. Le Français a été contraint à l'abandon et a surtout perdu la tête du championnat au profit d'Andrea Dovizioso. Johann Zarco termine 15e.

Grand Prix de Saint-Marin
Quartararo positive après son dimanche noir : "Je vais apprendre de mes erreurs"
13/09/2020 À 17:12

Morbidelli était parti en première ligne et il a été le seul à avoir su capitaliser sur son départ. L'Italien a mené ce Grand Prix de bout en bout, sans jamais être vraiment menacé. Le podium aurait pu être entièrement italien, puisque jusqu'au dernier tour, Valentino Rossi était troisième, mais Mir, très offensif à cinq tours de l'arrivée, en avait décidé autrement. Après avoir dépassé Rins, il a piégé Rossi, qui aurait pu signer le 200e podium en Grand Prix, avant la première ligne droite. A noter également le retour en fanfare de Bagnaia, qui courait sa première course depuis sa fracture du tibia.

Quartararo abandonne le trône

Il y a un an, Quartararo signait l'une de ses meilleures courses sur ce circuit, on en est aujourd'hui bien loin. Le Français, parti en troisième position, a chuté au huitième tour une première fois, alors qu'il venait de dépasser Vinales. Il est reparti et a chuté à nouveau en sortant des stands à huit tours de la fin. Contraint à l'abandon, c'est la première fois qu'il ne marque pas de points. Dovizioso, qui termine septième, lui passe donc devant au classement général.

Franco Morbidelli

Crédit: Getty Images

Grand Prix de Saint-Marin
Le record et la pole pour Viñales, Quartararo 3e
12/09/2020 À 13:28
Grand Prix de Saint-Marin
Rossi devant pour la 3e séance d'essais libres
12/09/2020 À 10:46