24e minute de la qualification MotoGP, samedi. Dans le gigantisme des installations du circuit de Shanghai, un large sourire barre le visage de Sete Gibernau. L'Espagnol de Ducati Corse vient de claquer la pole provisoire et ça tombe bien, car la pluie s'invite avec abondance sur ce coin de Chine. La mine boudeuse de Colin Edwards est un contraste et en même temps une confirmation de la satisfaction qui tapisse le stand Ducati.
A la vue des hallebardes, tout le monde est donc convaincu que l'affaire est pliée, que l'Espagnol tient sa première pole en rouge italien. Mais non. Une fois de plus le Barcelonais ne sera pas servi par la chance !
Le soleil pointe à nouveau et la piste redevient praticable. Valentino Rossi (Yamaha) retourne tâter du bitume. Les conditions restent précaires, en voyant Randy de Puniet (Kawasaki) tirer gentiment dans le gravier. De 15e, "Vale" prend des risques et améliore de six rangs. Voilà la pole "définitive" remise sur le tapis, devant un parterre d'affamés...
Motocyclisme
Chapeau Pedrosa !
14/05/2006 À 10:15
Et d'un coup, on se retrouve quelques semaines en arrière, au Challenge BMW, test grandeur nature à Barcelone, où la pluie avait fait des siennes.
Soudain, John Hopkins (Suzuki) grimpe 2e. Facile aussi d'imaginer Sete Gibernau le couteau entre les dents, car les pertes de cap de la GP6 font froid dans le dos. Les événements s'accélèrent quand Dani Pedrosa prend la citadelle, à sept minutes de la fermeture. 1:59.753, c'est la pole. et deux minutes plus tard, Sete Gibernau a cette fois tout perdu car Shinya Nakano (Kawasaki) fait tomber son record du circuit, datant de 2005 (1:59.710), en proposant 1:59.570.
Little China boy
La fin est intense. Marco Melandri (Honda Gresini), le vainqueur du Grand Prix de Turquie, remonte de façon significative sur la grille, Casey Stoner (Honda LCR) repart des stands à moins de trois minutes du damier et Colin Edwards, vainqueur du Challenge BMW 2006, brûle la politesse à tout le peloton, en 1:59.383 !
Mais cette quatrième séance de la saison renferme une dernière surprise, divine, car le génial "little China boy" Dani Pedrosa explose la pole en 1:59.009. P1 ! Dans l'ultime minute, on croit à la riposte de Sete Gibernau. Mais le vice-champion du monde 2003 et 2004 a tout mis dans le 2e secteur, qu'il boucle avec 0.44 sec d'avance. Le reste est décevant et le débours significatif sur la ligne.
Pour la première fois de sa carrière en pole en MotoGP, Dani Pedrosa, roi de la 125cc en 2003 et de la 250cc en 2004 et 2005, aura quatre suivants inattendus sur la grille, avec John Hopkins (Suzuki Racing), Casey Stoner (Honda LCR) et Shinya Nakano (Kawasaki Racing).
Quatre marques différentes dans le top 4, Valentino Rossi (Yamaha) perdu en 13e position et une incertitude totale quant à la météo dominicale : la 4e manche du Mondial MotoGP 2006 est prometteuse.
Motocyclisme
Grand Prix : déclarations
14/05/2006 À 10:10
Motocyclisme
Qualification : déclarations
13/05/2006 À 07:30