Getty Images

60e titre, 90e médaille, Hosszu affole les compteurs

60e titre, 90e médaille, Hosszu affole les compteurs
Par AFP

Le 04/12/2019 à 22:00Mis à jour Le 05/12/2019 à 08:34

EURO 2019 - La Hongroise Katinka Hosszu s'est offert sa 90e médaille internationale, et notamment sa 60e en or, en remportant le 400 m 4 nages ce mercredi à Glasgow pour l'ouverture des Championnats d'Europe en petit bassin.

Les années passent et rien ne change. De compétition en compétition, le palmarès de Katinka Hosszu ne cesse de se garnir. Quinze ans séparent sa médaille du jour de sa toute première, en 2004 à Vienne. La Hongroise avait décroché le bronze, sur 400 m 4 nages, également lors d'un rendez-vous continental en bassin de 25 m. Un souvenir que Hosszu a fait remonter à la surface à la veille de cette compétition en postant une photo de son premier podium international sur les réseaux sociaux.

Katinka Hosszu à Vienne en 2004.

Katinka Hosszu à Vienne en 2004.Getty Images

En quinze ans, la Hongroise de 30 ans, victorieuse en 4 min 25 sec 10 ce mercredi et surnommée "Iron Lady" pour sa propension à multiplier les courses, a amassé une collection très fournie : trois sacres olympiques, neuf couronnes mondiales et quatorze européennes en grand bassin, plus dix-sept titres mondiaux comme continentaux en petit. Une collection qui donne confiance à la nageuse qui a décidé de s'entraîner seule à quelques mois des JO.

"Je prépare moi-même mes programmes d'entraînement depuis longtemps, je sais exactement de quelle préparation j'ai besoin. Je m'entraîne de huit à dix heures par jour, presque jusqu'à m'évanouir s'il le faut, développe-t-elle. Je demanderai à des gens de mon club de me chronométrer, mais ce sera moi l'entraîneur, moi qui assumerai toutes les responsabilités."

Record d'Europe sur 50m brasse pour le rival de Manaudou

Attendu comme le rival numéro un de Florent Manaudou sur 50 m vendredi, Vladimir Morozov a montré sa belle forme en s'adjugeant l'or et le record d'Europe du 50 m brasse (25.41), plus le 4x50 m messieurs avec le relais russe. En attendant de se mesurer à Morozov, le revenant français, qui rêve de reconquérir l'or olympique du 50 m l'été prochain, lancera le 4x50 m 4 nages mixte bleu jeudi. Sa première course avec le bonnet tricolore depuis les JO 2016.

0
0