Pour cinq centièmes, Maxime Grousset a pris le meilleur sur Florent Manaudou ce mardi lors du 50m papillon des championnats de France qui se tiennent à Limoges. Le nageur de 22 ans, quatrième du 100 m nage libre aux JO de Tokyo il y a huit mois, s'est imposé en 23''41 sur l'aller simple.

Piron troisième

Championnats de France
Touché à un genou, Manaudou contraint au forfait sur 50 m nage libre
08/04/2022 À 19:05
Grâce à leurs chronos, les deux nageurs ont validé leur qualification pour les Mondiaux de Budapest (18 juin-3 juillet) et les Championnats d'Europe de Rome (11-21 août). Thomas Piron a pris la troisième place en 23''69.
Je me suis un peu trop reposé sur mes lauriers
"On fait du sport pour avoir des rivalités, a réagi Manaudou aux côtés de Grousset en zone mixte. C'est génial d'avoir un nageur comme Max à côté, qui nage les mêmes temps que moi. On fait la course sur presque tous les meetings." Mais la bagarre entre les deux a failli ne pas avoir lieu, Manaudou frôlant l'élimination dès les séries.
"J'étais un peu trop confiant, je pense. Je ne me suis peut-être pas assez dit que ce n'était pas facile de nager vite à chaque fois. Je me suis un peu trop reposé sur mes lauriers", a reconnu le quadruple médaillé olympique. "C'était un petit bonus de gagner une petite manche face à Flo", a lui souligné Maxime Grousset.

Wattel déçue de son temps

Aucun autre nageur n'a réussi les minima lors de cette première journée des Championnats de France. Sur 100 m papillon, sa course de prédilection, Marie Wattel s'est imposée en finale mais s'est montrée déçue de son temps, 58''61, alors que les minima étaient fixés à 58''33. "On va pas se mentir, c'est pas terrible, a-t-elle admis. (Il y avait) très peu de sérénité dans ma nage."
Sauf surprise, la nageuse de 24 ans devrait quand même être repêchée pour les rendez-vous de l'été grâce au temps qu'elle avait réalisé aux JO de Tokyo (56''27). "Avec 58 secondes, je n'inquiète personne. Donc si c'est pour y aller et même pas passer en demi-finale, je ne sais pas si ça vaudra le déplacement. Il faudra voir comment je me sens dans les mois qui suivent", a-t-elle toutefois analysé. Dans les autres courses, Cyrielle Duhamel a été sacrée sur 200 m quatre nages et Joris Bouchaut sur 400 m nage libre. Carl Aitkaci a conservé son titre du 100 m brasse.
Championnats de France
Wattel domine Bonnet sur le fil lors du 100 m nage libre
08/04/2022 À 17:21
Championnats de France
Sacrée sur 200 m nage libre, Bonnet voit "le bout du tunnel"
07/04/2022 À 18:40