Getty Images

Pas de minima pour les Mondiaux enregistré en séries

Pas de minima pour les Mondiaux enregistré en séries
Par AFP

Le 17/04/2019 à 12:19Mis à jour Le 17/04/2019 à 12:24

CHAMPIONNATS DE FRANCE - Aucun nageur n'a réalisé les minima imposés en séries, premier pas vers la qualification pour les Mondiaux 2019 (21-28 juillet à Gwangju, en Corée du Sud), au deuxième jour des Championnats de France, mercredi à Rennes.

Déception ce matin à l'occasion de la deuxième journée des championnats de France. Aucun nageur n'a réalisé les minima imposés en séries, en vue d'une qualification pour les Mondiaux 2019 en Corée du Sud. Sur 100 m dos, Mathilde Cini, pourtant de toutes les compétitions internationales depuis 2014, a échoué à plus d'une seconde du temps exigé (1'01"56 pour 1'00"42). Béryl Gastaldello, quant à elle, a échoué à seulement 17 centièmes (1'00"59).

Plus d'une seconde, c'est aussi ce qu'il a manqué sur 200 m au finaliste olympique du 400 m Jordan Pothain, qui a rejoint Nice et le groupe de Fabrice Pellerin à la rentrée (1'48"15 pour 1'47"11).

Aubry et Joly en lice cet après-midi

Pas de minima nagé non plus sur 50 m dames, 100 m brasse dames, 1500 m dames, ni 100 m dos messieurs. Pour son premier plongeon dans le bassin breton, Bonnet a dominé les séries du 50 m en 25"02.

Ils sont -pour l'instant- quatre à avoir leur billet pour Gwangju en poche : Charlotte Bonnet, sur 100 m et 200 m, Mehdy Metella, sur 100 m et 100 m papillon, et Fantine Lesaffre, sur 400 m 4 nages, au titre de leur(s) médaille(s) individuelle(s) remporté(es) aux Championnats d'Europe l'été dernier. Et Marie Wattel, qui a rempli les critères de sélection sur 100 m papillon mardi.

En fin d'après-midi, David Aubry et Damien Joly, sur 1500 m, tenteront de faire la deuxième moitié du chemin. Tous deux ont réalisé les minima chronométriques en séries mardi. Ils devront impérativement se classer à une des deux premières places de la finale pour entériner leur qualification.

0
0