Getty Images

"On peut voir l'avenir sereinement" : Manaudou s'avoue rassuré

"On peut voir l'avenir sereinement" : Manaudou s'avoue rassuré
Par AFP

Le 24/03/2020 à 17:54Mis à jour Le 24/03/2020 à 17:58

JEUX OLYMPIQUES 2020 - Comme de très nombreux athlètes, Florent Manaudou a salué ce mardi le choix du CIO et du gouvernement japonais de reporter les JO de Tokyo à l'été 2021 à cause de la pandémie de coronavirus.

Pour Florent Manaudou, "le Japon, le CIO et les organisateurs ont pris la meilleure décision possible". "On était dans l'attente, on peut voir l'avenir sereinement", a ajouté le nageur français, revenu à la natation il y a un an avec l'ambition de reconquérir l'or olympique du 50 m. "C'est une bonne décision pour la sécurité et la santé des athlètes, celles des spectateurs, et celles du monde entier, car on ne sait pas où en sera la pandémie cet été", a renchéri, auprès de l'AFP, le champion olympique 2012 et vice-champion olympique 2016 de l'aller simple.

" Nous, on ne peut pas télétravailler"

"C'est bien pour tous les sportifs : on est plus à l'aise, pas dans le rush, dans l'obligation de tout faire pour se préparer. On a essayé tant bien que mal de garder la forme mais on ne peut pas télétravailler, nous", a poursuivi Manaudou, confiné à Marseille où il s'entretient physiquement notamment depuis sa terrasse. Pour lui qui a replongé au printemps dernier avec l'échéance olympique en tête, après plus de deux ans et demi loin des bassins, que change ce report au plus tard à l'été 2021 ?

"Pas grand-chose", estime-t-il, en préférant voir le verre à moitié plein. "J'essaie toujours de voir le positif : je me dis que ça va me donner quelques mois de plus, même si je n'étais pas en retard. Ma nouvelle vie me plaît, aller à l'entraînement me plaît. Et la bonne nouvelle, c'est qu'il n'y aura que trois ans pour aller jusqu'à Paris, c'est pas plus mal", positive Manaudou. Son objectif d'or olympique n'a en tout cas pas varié. "Il y a des mecs qui sont forts, pour les rattraper peut-être que ce sera un avantage d'avoir quelques mois en plus", envisage-t-il.