Une finale stratosphérique et Caeleb Dressel poursuit sa moisson. Déjà titré sur le relais 4x100 m et sur 100 m, le nageur américain s'est offert son troisième titre olympique à Tokyo sur 100 m papillon, samedi. La cinquième médaille d'or de sa carrière aux JO, agrémentée d'un nouveau record du monde : Dressel a effacé son propre chrono des Mondiaux pour 5 centièmes, en 49"45. Derrière lui, le Hongrois Kristof Milak est revenu très fort en fin de course pour décrocher l'argent en 49"68. Le Suisse Noe Ponti prend le bronze.
Quelle course ! Caeleb Dressel semblait avoir beaucoup de marge, au sortir d'une demi-finale qui l'avait vu nager six dixièmes plus vite que Christophe Pilak. La tendance s'est même confirmée sur le premier 50 m, que l'Américain a bouclé en 23"00, soit… 6,5 dixièmes plus vite que le Hongrois. Mais finalement, ce fut beaucoup plus serré que prévu. Revenu très fort, Milak a laissé entrevoir un finish renversant, en devenant le deuxième nageur le plus rapide de l'histoire dans la discipline. Mais le champion du monde en titre a tenu. Et même mieux : il a battu son propre record du monde.
Tokyo 2020
Tel maître, tel chien : Dressel a fait de son animal de compagnie une fusée dans la piscine
13/08/2021 À 15:53
Derrière le Floridien et le Hongrois, il y avait un gouffre. Le Suisse Noe Ponti a ainsi décroché le bronze avec 1"29 de retard sur le vainqueur du jour, qui ne compte pas s'arrêter là. L'Américain n'a pas encore bouclé ses douze travaux herculéens : Dressel disputera la demi-finale du 50 m nage libre, où il vise évidemment l'or, comme sur 4x100 m quatre nages et 4x 100m quatre nages mixte. On s'attendait à une pluie de titres pour le nageur de 24 ans, et c'est en très bonne voie.

Chrono de folie mais finish serré : l'impressionnant record du monde de Dressel en vidéo

Tokyo 2020
Manaudou: "J'aimerais beaucoup faire les Jeux dans mon pays"
07/08/2021 À 16:15
Tokyo 2020
De gros espoirs mais surtout une énorme déception pour Olivier
04/08/2021 À 23:24