Katie Ledecky, cinq titres aux JO de Rio 2016, a remporté le 1.500 mètres nage libre mercredi à San Antonio avec un temps de 15'42''92, reléguant loin derrière ses premières poursuivantes, Ashley Twichell (16'04''29) et Erica Sullivan (16'07''66).
Hâte de vivre le reste de la semaine
"Je ne m'étais pas fixée trop d'objectifs pour cette première course et je me disais que la faire serait une étape décisive dans ma trajectoire pour revenir à la compétition pour de bon, donc j'ai hâte de vivre le reste de la semaine", a commenté Ledecky après sa course. La détentrice du record du monde sur 1.500 m (15'20''48) est l'immense favorite aux Jeux de Tokyo où la distance est pour la première fois au programme chez les femmes.
Tokyo 2020
Dressel, fin d'une semaine "terrifiante" : "Là, j'ai envie de tout sauf de nager"
01/08/2021 À 18:23
La native de Washington a laissé planer le doute sur sa participation à d'autres compétitions d'ici aux qualifications olympiques de l'équipe américaine en juin. La pandémie de Covid-19, qui a forcé en 2020 le report d'un an des Jeux de Tokyo, jette l'incertitude sur beaucoup de compétitions. A San Antonio, les nageuses sont tenues de porter le masque avant et après leur course, et les conférences de presse se font par visioconférence.
Tokyo 2020
"Je suis fier de moi" : Dressel, quinte d'or pour un règne absolu
01/08/2021 À 06:29
Tokyo 2020
Palmarès de légende, plaisir de gamin : Manaudou, le voyage pas banal
01/08/2021 À 06:26