L'Australienne Kaylee McKeown, 20 ans, a été sacrée championne olympique du 100 m dos des Jeux de Tokyo mardi, devançant la Canadienne Kylie Masse, 25 ans, et l'Américaine Regan Smith, 19 ans. La nageuse de Brisbane s'est imposée en 57"47, Masse nageant en 57"72 et Smith en 58"05.
Fraîchement détentrice du record du monde (57"45), le seul battu lors des sélections américaines et australiennes, McKeown s'était promis de gagner pour réaliser le rêve de son père Sholto, mort d'une tumeur au cerveau en août 2020 et pour qui elle s'est tatoué sur le pied "Je serai toujours avec toi".
Tokyo 2020
Tel maître, tel chien : Dressel a fait de son animal de compagnie une fusée dans la piscine
13/08/2021 À 15:53
Sa soeur aînée Taylor avait été médaillée d'argent en relais à Rio, et avait manqué de peu son ticket pour Tokyo. McKeown s'est adjugé au passage un nouveau record olympique, marque déjà battue trois fois en séries puis une fois en demi-finales par Regan Smith, signe de la rude bataille chronométrique entre les trois médaillées.
Tokyo 2020
Manaudou: "J'aimerais beaucoup faire les Jeux dans mon pays"
07/08/2021 À 16:15
Tokyo 2020
De gros espoirs mais surtout une énorme déception pour Olivier
04/08/2021 À 23:24