Getty Images

Championnats d'Europe : James et Ciprès sacrés, une première depuis 87 ans pour la France

James-Ciprès en or, 87 ans que la France attendait ça
Par Alexandre Coiquil via AFP

Le 24/01/2019 à 20:11Mis à jour Le 24/01/2019 à 20:43

CHAMPIONNATS D'EUROPE - Les Français Vanessa James et Morgan Ciprès sont devenus pour la première fois de leur carrière champions d'Europe, jeudi à Minsk (Biélorussie). Le duo français, premier couple tricolore en or depuis Andrée et Pierre Brunet en 1932, s'est imposé devant les tenants du titre russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov.

Deux Français sur le toit de l'Europe. Les Français Vanessa James et Morgan Ciprès ont remporté pour la première fois de leur carrière le titre de champions d'Europe de patinage artistique en couple, jeudi à Minsk, en devançant les doubles tenants du titre, les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov.

Avec un total de 225,66 points, James/Ciprés ont rélégué Tarasova/Morozov à 6,84 points (218,82), et sont devenus les premiers Français à remporter ce titre continental en couple depuis le sacre d'Andrée et Pierre Brunet en 1932. Il a fallu 87 années d'attente. Mais cela valait évidemment le coup d'attendre aussi longtemps.

Vidéo - James et Ciprès ont signé une démonstration : leur programme libre en vidéo

02:59

Mission Mondiaux en mars prochain

En bronze lors des derniers Mondiaux disputés à Milan, 5e lors des derniers Jeux Olympiques à Pyeongchang où une chute de Vanessa James avait mis fin aux espoirs de podium, et 4e lors des derniers championnats d'Europe, la paire a terminé par faire mouche après avoir trusté des positions d'honneurs ces derniers mois. Il ne suffisait qu'un déclic pour que la machine se mette en marche.

Exceptionnels lors du programme court mercredi, une première étape qui était pourtant leur point faible il y a encore une année, Les tricolores ont parachevé leur œuvre lors du libre, leur spécialité. Relâchés les deux athlètes ne sont jamais partis à la faute jeudi soir. Le faux pas du duo Tarasova-Morozov lors du court a également contribué à lâcher définitivement les Bleus. Ceci était leur acte de naissance européen. La confirmation se passera lors des Mondiaux de Saitama du 18-24 mars prochain.

0
0