Ils continuent sur leur lancée. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron se sont très sérieusement rapprochés de leur record du monde en danse rythmique au Grand Prix de France, qui s'est déroule vendredi à Grenoble. Papadakis et Cizeron ont obtenu 89,08 points, à moins d'un point de leur record du monde établi en 2019 (90,03 points). Ils en ont profité pour reléguer leurs plus proches poursuivants, les Canadiens Piper Gilles et Paul Poirier (81,35), à près de huit points, et les Russes Alexandra Stepanova et Ivan Bukin (79,89), à plus de neuf.
Déjà victorieux de leur premier Grand Prix il y a deux semaines à Turin, les vice-champions olympiques 2018, quadruples champions du monde (2015, 2016, 2018 et 2019), et quintuples champions d'Europe, qui n'ont pas patiné en compétition la saison dernière, ne cessent de faire progresser leur note en danse rythmique depuis le début de l'hiver olympique. Leur objectif : l'or à Pékin dans deux mois et demi (4-20 février).

Leur programme de danse rythmique à Turin (05/11/21) :

Internationaux de France
Record du monde tutoyé : Nouvel instant de grâce pour Papadakis et Cizeron
19/11/2021 À 16:48

Papadakis et Cizeron, duo enivrant : leur performance en danse rythmique

Pékin 2022
“J’ai cru que j’allais mourir” : Radzi Chinyanganya essaye le patinage artistique
24/11/2021 À 17:06
Patinage artistique
Papadakis et Cizeron brillent à Grenoble
20/11/2021 À 17:52