Getty Images

Sébastien Loeb abandonne après la blessure de Daniel Elena

Elena blessé, Loeb abandonne
Par Glenn Ceillier via AFP

Le 10/01/2018 à 16:37Mis à jour Le 10/01/2018 à 18:03

DAKAR - Sébastien Loeb a annoncé son abandon. Le nonuple champion du monde des rallyes a expliqué que son choix était lié à l'état physique de son copilote monégasque Daniel Elena, qui s'est blessé au sternum et au coccyx. Le Français avait déjà vu filer ses chances de victoire mercredi. Ensablé à deux reprises dès l'entame de la 5e étape, il avait laissé filer 2h45 dans les 50 premiers kilomètres

Ses rêves de titre sur le Dakar se sont envolés. Sébastien Loeb ne montera pas sur la plus haute marche du podium. Il rêvait de remporter enfin son premier Dakar pour sa troisième participation, qui doit aussi être sa dernière. Mais ce mercredi est venu contrecarrer ses plans. Ensablé à deux reprises, l'Alsacien a vu son copilote monégasque Daniel Elena se blesser au sternum et au coccyx. "Il hurle dès que je roule à plus de 30 km/h, je ne vois pas comment on pourra continuer", a expliqué Loeb sur le site officiel. Il a donc choisi de renoncer à sa quête.

Cette cinquième étape a très vite pris une mauvaise tournure pour le nonuple champion du monde des rallyes. La veille, il avait pourtant frappé un grand coup en gagnant la 4e étape dans le désert d'Ica. Lui qui ne cessait de rappeler depuis le départ son inexpérience dans les dunes avait su dompter le désert. Mais le pilote Peugeot s'est fait rattraper. Dès le début de cette l'étape du jour, il s'est fait ensabler à deux reprises. Une première fois au 5e kilomètre, puis une seconde au 10e kilomètre.

"Ca s'est mal passé. Les dunes sont trop molles, on n'a pas vu le trou, on a tapé fort. Terminé. Daniel a mal, mais ça va. C'est hyper mou, on s'en sort pas. Sans camion (d'assistance), on la sortira pas", avait alors déclaré Sébastien Loeb, cité par un journaliste de France Télévisions, le diffuseur de la course. Il a finalement pu repartir. Mais ils avaient perdu 2 heures et 45 minutes sur la tête de la course au premier pointage. Quelques minutes plus tard, il a finalement dû se rendre à l'évidence devant l'état de santé de Daniel Elena et renoncer.

Stéphane Peterhansel, débarrassé de son principal concurrent, en a profité pour accentuer son avance en tête. Le Français a remporté la cinquième étape mercredi, et compte désormais 31 minutes et 16 secondes d'avance sur Carlos Sainz, deuxième.

0
0