C'est un soulagement. Philippe Boutron, grièvement blessé dans l'explosion le 30 décembre de son véhicule à Jeddah en Arabie Saoudite, avant le départ du Dakar-2022, a déclaré jeudi dans un entretien à France Bleu Orléans qu'il pourra remarcher, "La situation s'améliore, j'ai été touché aux deux jambes. (...) Je suis ré-opéré encore lundi prochain, je ne sais pas quand je pourrai remarcher exactement, mais mes jambes sont sauvées et c'est l'essentiel", a-t-il expliqué au téléphone depuis l'hôpital militaire Percy de Clamart.
Le président du club de football de l'US Orléans (National), dont "le moral est bon", a indiqué avoir déjà subi plusieurs opérations. Il avait été placé en coma artificiel pour soulager ses douleurs à la suite de son rapatriement en France. Le pilote, âgé de 61 ans, est revenu sur l'explosion: "Il y a eu un gros choc. On ne s'y attendait pas du tout. La bombe a été mise sous le plancher (de son véhicule d'assistance, ndlr) et j'ai pris le plancher sous les jambes".
Suite à cette explosion, le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête préliminaire pour "tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste". Les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont interrogé "tout le monde", a indiqué M. Boutron, lui-même entendu deux fois.
Dakar
Des bords de la mer Rouge à Dammam, le Dakar 2023 traversera l'Arabie Saoudite
05/06/2022 À 17:27
Dakar
Un "engin explosif improvisé" : On en sait plus sur la cause de l'explosion d'une voiture
11/02/2022 À 14:48
Dakar
Sunderland au paradis, Van Beveren au pied du podium : le résumé de la dernière étape en vidéo
15/01/2022 À 12:57