Marius Lindvik s'est envolé sur le grand tremplin de saut à ski des Jeux d'hiver 2022 pour être sacré champion olympique samedi, mettant fin à 58 ans de disette pour la Norvège dans cette épreuve, et rejoignant Toralf Engan au panthéon des sauteurs norvégiens.
Deuxième derrière le Japonais Ryoyu Kobayashi (sacré sur le tremplin normal la semaine dernière) après la première manche, le Norvégien de 23 ans a réalisé le saut parfait lors de son second passage pour atterrir à 140 mètres. Il remporte le concours avec 296,1 points devant Kobayashi, 2e (292,8 pts).
Pékin 2022
Portée par Fettner, l'Autriche remporte le concours par équipes
14/02/2022 À 13:52
Le calendrier des Jeux I Toutes les vidéos I Le tableau des médailles
Après sa 15e place dans le premier concours individuel, le leader de la Coupe du monde, l'Allemand Karl Geiger, a repris des couleurs avec la médaille de bronze (281,3 pts). Le Polonais Kamil Stoch, double champion olympique (2014 et 2018), qui aspirait à devenir le premier sauteur à remporter trois titres sur grand tremplin, a échoué au pied du podium (4e).

Attendu, Kobayashi décroche l'or sur le tremplin normal

Pékin 2022
Même pas mal : ce skieur acrobatique ajoute un frontflip imprévu à son saut
12/02/2022 À 13:38
Pékin 2022
Cet homme est capable de voler : Martin Schmitt décrypte le saut parfait
11/02/2022 À 16:42