Le titre olympique du 500 m féminin restera en Chine quatre ans de plus : Wang Meng, favorite de l'épreuve, succède à sa compatriote Yang Yang au palmarès. Derrière elle, la Bulgare Eugenia Radanova retrouve l'argent, comme à Salt Lake City, alors que la surprenante Canadienne Anouk Leblanc-Boucher devance pour le bronze l'autre favorite chinoise, Fu Tianyu, disqualifiée.

Compte-tenu de la domination des patineuses chinoises sur le 500 m (elles ont signé un triplé or-argent-bronze lors des derniers mondiaux, et Wang Meng domine la Coupe du monde de la distance avec quatre victoires à son actif cette saison), la présence d'une seule de leur représentante sur le podium représenterait presque une contre-performance.

Torino 2006
Ohno, oh oui !
25/02/2006 À 14:30
Torino 2006
Et de quatre !
22/02/2006 À 18:00
Torino 2006
Ils roulent sur l'or !
18/02/2006 À 16:00