Rebondissement. La Suissesse Fanny Smith, déclassée en finale de skicross lors des Jeux Olympiques de Pékin le 17 février, récupère finalement la médaille de bronze au détriment de l'Allemande Daniela Maier, a indiqué samedi, neuf jours plus tard, la Fédération internationale de ski (FIS).
Fanny Smith (29 ans), déjà médaillée de bronze en 2018, avait été déclassée de la 3e à la 4e place après la course, le jury ayant estimé qu'elle avait gêné l'Allemande d'un mouvement illicite, déclenchant la colère de la skieuse et du clan suisse.

Une "action non intentionnelle et inévitable"

Pékin 2022
Big Air, slopestyle, half-pipe... Le best of d'Eileen Gu aux Jeux Olympiques
25/02/2022 À 15:10
"La commission d'appel s'est réunie quatre fois pour revoir à la fois les vidéos et les arguments écrits pendant des heures (...) concluant que la proximité des coureuses à ce moment de la course rendait cette action non intentionnelle et inévitable", écrit la FIS dans un communiqué envoyé neuf jours après la course, alors que les JO sont terminés depuis le 20 février.
Avec cette 3e place derrière Sandra Naeslund (Suède, 1re) et Marielle Thompson (Canada, 2e), la Suisse décroche une 15e médaille sur cette édition des JO, l'Allemagne redescendant à 26 médailles.
Pékin 2022
Kévin Rolland, 6e du halfpipe : "Je ne sais pas si l'histoire aurait pu mieux se finir"
19/02/2022 À 16:41
Pékin 2022
"Le résultat était secondaire" : la satisfaction de Kévin Rolland après sa finale du halfpipe
19/02/2022 À 16:02