Marcel Hirscher a refermé sa saison en géant avec une nouvelle victoire, la 45e de sa carrière en Coupe du monde, la 22e dans la spécialité. A Aspen, l’Autrichien de 28 ans a devancé l'Allemand Felix Neureuther et le Français Mathieu Faivre. En lice pour le podium à mi-course, Alexis Pinturault a abandonné lors de la seconde manche. Une sortie de piste qui a de sacrées conséquences...
Pouvait-il en être autrement ? Sur les neiges du Colorado, Marcel Hirscher a poursuivi sa folle série samedi. Vainqueur à Garmisch-Partenkirchen, après un premier succès à Alta Badia mi-décembre, aux Mondiaux de St-Moritz puis à Kranjska Gora, l’Autrichien a dominé également l’ultime géant de l’hiver. Soit quatre victoires en quatre courses. Et autant de démonstrations. Déjà assuré du globe de la spécialité, Hirscher a parfaitement géré sa première manche (2e temps à 0"01 de Neureuther) avant de lâcher les chevaux lors du passage final. A l'arrivée, le gouffre entre lui et ses deux premiers poursuivants est "hirscheresque" : 0"53 sur Neureuther et 1"19 sur Faivre.
Aspen
Un petit effort et Hirscher n’aura plus que Stenmark devant lui: Le top 10 des skieurs de l'histoire
19/03/2017 À 20:44

Pinturault perd très gros

Comme l'hiver dernier à St-Moritz, Mathieu Faivre a terminé son exercice par une troisième place. Quatrième après le cut, le skieur d'Isola a gagné un rang et profité de l'abandon d'Alexis Pinturault. Grâce à cette troisième "boîte" de la saison (vainqueur à Val d'Isère, 2e à Alta Badia), le Français s'est offert le droit de terminer dauphin de Hirscher au classement de la discipline. Et donc de devancer son compatriote pour... un point ! 440 points contre 439.

Faivre termine encore sur une très bonne note

Cette nouvelle contre-performance coûte cher à Pinturault au classement général. Ce zéro pointé l'éjecte du podium provisoire. Le voilà repoussé à la 4e place à 674 points de l'intouchable Autrichien et à 49 points du deuxième, le Norvégien Kjetil Jansrud. Depuis sa victoire à Adelboden, rien ne va plus pour le skieur de Courchevel. Passé à côté de ses Mondiaux (7e) en Suisse, Pinturault a abandonné dès la première manche du géant de Kranjska Gora il y a deux semaines avant de sortir ce samedi lors de la seconde à Aspen. Peut-il réagir entre les piquets dès dimanche ? Son dernier podium entre les piquets remonte au 19 janvier 2014 à Wengen...
Aspen
Comme l'an dernier, Myhrer est le roi des finales
19/03/2017 À 19:11
Aspen
Worley : "Cette saison a été une sorte de rêve"
19/03/2017 À 18:37