Le roi du combiné, c'est bien lui. Déjà sacré champion du monde à Are, Alexis Pinturault a confirmé sa suprématie actuelle dans la discipline en remportant ce vendredi le combiné de Bansko. En Bulgarie, le Français a devancé l'Autrichien Marcel Hirscher (+0''68) et le Slovène Stefan Hadalin (+0''69) pour s'offrir sa 22e victoire en Coupe du monde. Surtout, Pinturault glane du même coup son troisième globe de la spécialité.

Pinturault n'a eu qu'à contrôler pour triompher : revivez sa victoire

Bansko
Superbe et solide, Fanara décroche son 14e podium derrière les deux monstres
24/02/2019 À 13:09
Troisième du premier combiné de la saison à Wengen, le skieur de Courchevel savait qu'il devait devancer avant tout pour rêver d'un nouveau globe : le vainqueur de l'épreuve suisse, Marco Schwarz, et son compatriote, Victor Muffat-Jeandet. Les deux hommes lui ont bien facilité la tâche, l'Autrichien se blessant (sans doute gravement) au genou à la réception d'un saut lors de l'arrivée du super-G alors que le Français est sorti en slalom. Mais Pinturault n'avait pas besoin de ça pour aller chercher la huitième victoire de sa carrière en combiné.

Hirscher partait de trop loin

Brillant lors du super-G matinal (3e à seulement 0''16 du leader, Mauro Caviezel), le Français savait qu'il n'avait plus qu'à assurer lors du slalom pour remporter un troisième petit globe (et une 5e fois meilleur mondial en combiné). Mais l'appétit vient en mangeant et le Tricolore est affamé en cette fin de saison. Tout en assurant, sur une manche tracée par le technicien français (comme à Are), Pinturault a déroulé entre les piquets, confirmant sa grande forme du moment dans la discipline. Le voici désormais à 22 victoires en Coupe du monde, à égalité avec Kjetil Jansrud.
Même Marcel Hirscher, pour une fois venu s'aligner en combiné avec Henrik Kristoffersen (16e, + 2''64), n'a rien pu faire. Trop loin après le super-G (20e), l'Autrichien s'est bien offert une remontée de folie (+ 18 places) mais, malgré le meilleur temps de la manche (à égalité avec Trevor Philip, 5e), le skieur d'Annaberg a dû se contenter de la 2e place. Juste devant le médaillé d'argent des derniers Mondiaux, Stefan Hadalin (3e, + 0''69), qui n'a pas su concrétiser son excellent super-G (8e). Dans le sillage positif de Pinturault, deux autres Français ont terminé dans les trente premiers : Niels Allegre (20e, + 3''00) et Blaise Giezendanner (28e, + 5''03).

Hirscher n'est pas passé loin d'un premier succès en combiné...

Bansko
Kristoffersen a maté le maître Hirscher pour quatre centièmes
24/02/2019 À 13:06
Bansko
Hirscher n'a pas battu Kristoffersen, mais il égale Stenmark
24/02/2019 À 13:05