Le boss de Beaver Creek, c’est bien lui. Déjà vainqueur vendredi du second Super-G, Aleksander Aamodt Kilde a remis ça ce samedi en écrasant la première descente sur la Birds of Prey, dans le Colorado. Longtemps en tête, l’Autrichien Matthias Mayer a dû se contenter de la 2e place, à plus de six dixièmes (+ 0’’66) du Norvégien, vainqueur pour la 8e fois de sa carrière en Coupe du monde au terme d’une course absolument parfaite, avec des trajectoires taillées au plus court. Le Suisse Beat Feuz complète le podium (3e, + 1’’01) alors que son compatriote et leader du général de la Coupe du monde, Marco Odermatt, a un peu déçu.
Les jours se suivent et se ressemblent en ce moment pour Aleksander Aamodt Kilde. Après son succès étriqué sur le Super-G devant Odermatt, le Norvégien a cette fois pris le large avec la concurrence, en donnant une véritable leçon à tous ses adversaires. A l’exception de Matthias Mayer, aucun n’a réussi à concéder moins d’une seconde au vainqueur du gros globe du général en 2020. Et pour cause : celui-ci a réussi la course parfaite. Déjà largement en tête en tête après la section de glisse, Kilde a osé rester à l’attaque dans le mur, prenant des trajectoires très directes mais ne marquant absolument pas sous la porte, là où beaucoup se faisaient descendre par la pente. Mais pas lui.
Beaver Creek
La descente messieurs de Beaver Creek annulée à cause du vent
05/12/2021 À 20:13

Parfait de A à Z, Kilde était comme chez lui sur la Birds of Prey

Pire résultat de la saison pour Odermatt

De retour à son meilleur niveau, faisant parler sa puissance et ses qualités de glisse sur le bas, le Norvégien a largement dominé Matthias Mayer, une nouvelle fois dans le top 5 en vitesse (vainqueur à lake Louise, 2e et 4e des Super-G de Beaver Creek) et toujours leader de la Coupe du monde de descente.

Mayer encore impressionant à Beaver Creek : sa descente en vidéo

Quadruple tenant du globe de la spécialité, Beat Feuz a lui pris la 3e place, comme au Canada il y a une semaine, malgré l’incroyable course de l’Italien Matteo Marsaglia, longtemps en course pour le podium mais finalement 4e (+ 1’’20) avec le dossard 28.
De son côté, Marco Odermatt a lui bien plus souffert. Toujours autant à l’attaque et précis dans le mur, le Suisse n’a pas réussi à engranger de la vitesse sur le bas et n’a pu faire mieux que 15e (+ 1’’65). Son pire résultat de la saison, ce qui n’empêche pas de toujours être largement en tête de la Coupe du monde.
Côte Français, c’est encore une fois un peu la soupe à la grimace. Parti avec le dossard 1, Johan Clarey est le meilleur Tricolore du jour avec sa 18e place (+ 1’’87), après avoir évité de courir les Super-G en raison de douleurs au genou. Excellent sur la première moitié de la descente avant de se faire une énorme frayeur sur le bas, Matthieu Bailet doit lui se contenter de la 27e place (+ 2’’32), juste derrière Maxence Muzaton (25e, +2"22) et devant Nils Allegre (29e, + 3’’69). Une performance d’ensemble assez moyenne que les Français voudront rectifier dès dimanche avec la deuxième descente de Beaver Creek.
Beaver Creek
Parfait de A à Z, Kilde était comme chez lui sur la Birds of Prey
04/12/2021 À 20:39
Beaver Creek
Le frisson : Bailet tombe sur l'épaule et repart après une seconde sur le flanc
04/12/2021 À 19:23