Getty Images

Logique respectée en première manche : Shiffrin mène devant Vlhova

Logique respectée en première manche : Shiffrin mène devant Vlhova
Par Eurosport

Le 22/12/2018 à 11:18Mis à jour Le 22/12/2018 à 11:41

COUPE DU MONDE - La première manche du slalom de Courchevel a accouché d'un scénario attendu. Mikaela Shiffrin, leader de la spécialité et du général, a signé le meilleure temps pour quatre petits centièmes. Elle devance Petra Vlhová et Bernadette Schild. Côte français, c'est la soupe à la grimace. Adeline Mugnier et Nastasia Noens sont respectivement 25e et 28e. Seconde manche à 13h30.

Il n'y aura pas eu de surprise. Déjà vainqueur du géant vendredi, Mikaela Shiffrin a remporté ce samedi la première manche du slalom de Courchevel. Mais elle n'a pas tué le suspense, la faute notamment à une grosse faute sur le haut. Sur une piste qui a très vite marqué, l'Américaine a devancé la Slovaque Petra Vlhova (+ 0''04) et l'Autrichienne Bernadette Schild (+ 0''26). Les Françaises sont, elles, passées au travers.

La moitié du chemin est parcourue pour Mikaela Shiffrin. Grande favorite de ce slalom, le triple championne du monde de la spécialité n'a pas été parfaite sur la piste française, loin de là. L'Américaine est même passée tout près de la sortie sur la partie haute du tracé avant de se reprendre, de retrouver de la fluidité et de la précision. Une réaction suffisante pour prendre les commandes de cette première manche. Mais elle n'aura pas de marge.

Vidéo - En première manche, Shiffrin a fait la moitié du chemin vers sa 50e victoire

01:11

Gros raté à domicile

La faute à la belle performance de Petra Vlhova. La Slovaque, seule skieuse à avoir battu Shiffrin en slalom depuis janvier 2017, a su raccourcir ses appuis, en gardant une position bien haute pour faire jeu égal avec l'Américaine (+ 0''04) et rêver à un 5e succès en Coupe du monde. Mais il ne faudra pas oublier non plus Bernadette Schild (3e, + 0''26), la dernière à être à moins d'une demi-seconde de Shiffrin. L'Autrichienne, 4e à Killington et 3e à Levi, est toujours en quête d'un premier succès en Coupe du monde. Et pourquoi pas à Courchevel ?

La victoire, les Françaises ne l'ont jamais envisagée. Elles se contenteront volontiers d'une participation en seconde manche. Mais, même cela, ça a été compliqué. Pas du tout relâchées et mettant trop peu d'intensité dans leur ski, Adeline Mugnier (25e, + 3''16) et Nastasia Noens (28e, + 3''27) ont malgré tout été sauvées par la dégradation de la piste. Une piste qui devrait être parfaite pour leur passage en début de seconde manche. De quoi se faire plaisir et rêver à une belle remontée.

0
0