Getty Images

Mikaela Shiffrin remporte le slalom et sa 50e victoire en Coupe du monde

Shiffrin, ça fait cinquante et c'est exceptionnel

Le 22/12/2018 à 14:07Mis à jour Le 22/12/2018 à 14:40

COUPE DU MONDE - Mikaela Shiffrin a remporté la cinquantième victoire de sa carrière, samedi à Courchevel. L'Américaine de 23 ans s'est imposée devant Petra Vlhová et Frida Hansdotter. Elle avait déjà remporté le géant vendredi et s'envole plus que jamais au général de la Coupe du monde. Adeline Mugnier (18e) et Nastasia Noens (26e) terminent loin.

Elle n'est vraiment pas comme les autres. Sans donner l'impression de survoler son sujet, Mikaela Shiffrin s'est offert son 50e succès en Coupe du monde en remportant ce samedi le slalom de Courchevel. Impressionnante sur les parties de plat, l'Américaine réalise le doublé géant-slalom pour la deuxième année consécutive dans la station française. Petra Vlhova (+ 0''29) et Frida Hansdotter (+ 0''37) complètent un podium sans surprise.

On a bien failli croire que la reine de la discipline allait tomber pour la première fois depuis janvier dernier, à Lenzerheide. Pas forcément sereine dans le mur principal, Mikaela Shiffrin semblait presque dans le dur lors de la deuxième manche, qu'elle avait pourtant abordée en tête. Au dernier intermédiaire, l'Américaine était même derrière sa grande rivale, Petra Vlhova (+ 0''04). Mais, à l'instar de ce qu'elle avait réalisé en première manche, la skieuse de la Burke Mountain Academy s'est libérée sur la partie finale pour repousser la concurrence et s'offrir un 7e succès - déjà - cette saison.

Vidéo - Run of the day : Shiffrin a terminé le travail sans sourciller

01:16

La remontée encourageante de Mugnier

Pourtant, ses adversaires avaient fait le boulot également. Meilleur chrono de la deuxième manche, Frida Hansdotter s'était mise en position de profiter des erreurs de ses concurrentes, à l'image de Bernadette Schild, 3e du premier tracé et qui a enfourché en deuxième. Dernière skieuse à avoir battu Shiffrin en Coupe du monde, Petra Vlhova avait, elle, mis la pression sur l'Américaine avant le passage de celui-ci mais cela n'a - encore - pas suffi. La voilà 2e pour la quatrième fois de la saison, après les slaloms de Levi et Killington et le parallèle de Saint-Moritz. Toujours battue par Mikaela Shiffrin.

Très loin à l'issue de la première manche (25e et 28e), les Françaises ont, elles, vécu un deuxième acte mitigé. Plus libérée dans l'après-midi, Nastasia Noens a enfin offert une manche "correcte" sur le plan du ski, même si le chrono n'a pas suivi (26e, +4''52). Déjà auteur d'une belle remontée vendredi en géant, Adeline Mugnier a, elle, su montrer son meilleur niveau en slalom pour réaliser une belle remontée (7 places) pour décrocher une solide 18e place (+3''77). Encourageant avant huit épreuves technique dans le mois à venir.

0
0