Régulièrement sur le podium cet hiver mais jamais lauréate, l'Italienne Sofia Goggia a signé son premier succès en Coupe du monde samedi, lors de la descente de Jeongseon, en Corée du Sud, marquant les esprits sur la piste des jeux Olympiques dans un an.
Les skieuses du grand cirque blanc ont découvert cette semaine les pistes de vitesse des JO 2018 de PyeongChang (9-25 février). Et le trio composé de l'Américaine Lindsey Vonn, de la Slovène Ilka Stuhec et de Goggia (les plus rapides à l'entraînement) a été au rendez-vous, les trois athlètes se tenant en un peu plus de deux dixièmes de seconde.
Jeongseon
Goggia, la victoire en chantant l'hymne italien sur le podium
05/03/2017 À 10:01
Si les athlètes ont tenu leur rang, les organisateurs ont connu, de leur côté, un gros bug, pour une course qui servait de test. Le chronomètre ne s'est pas arrêté à l'arrivée pour deux skieuses, la Suissesse Jasmine Flury (finalement 7e) et l'Autrichienne Tamara Tippler (5e), entraînant une interruption de la course d'une bonne demi-heure, pour retrouver leur temps. Cet hiver, Goggia avait terminé à cinq reprises à la deuxième place et quatre fois à la 3e place. De quoi penser à une malédiction pour la victoire.
En Corée du Sud, elle a vaincu le signe indien, en limitant la casse sur Vonn sur la partie purement de glisse en haut de la piste et en abordant parfaitement la partie plus technique pour récupérer son retard (0"3 plus rapide) sur le bas de la piste.

Frayeur et erreurs pour Vonn

A voir sa petite moue de déception dans l'aire d'arrivée en voyant la Transalpine lui passer devant et piquer pour 0"07 une 78e victoire en Coupe du monde, Vonn voulait probablement un message olympique à la concurrence. Mais son début de course, où elle avait l'habitude de créer un écart sur une partie de glisse qui lui sied parfaitement, n'a pas été suffisamment bon, avec une petite frayeur et quelques erreurs sur les quatre premières portes.
https://i.eurosport.com/2017/03/04/2036125.jpg
L'Américaine, qui se remet d'une fracture ouverte au bras droit en novembre, devra analyser les petits détails qui lui ont fait défaut pour aller chercher un deuxième titre olympique, l'an prochain, dans la discipline reine du ski alpin, après l'or de 2010 à Vancouver (Canada).
Toute sourire en bas de la piste en attendant le passage des concurrentes, Goggia relance avec ce succès un semblant de suspense pour le gain du petit globe de cristal de descente.
La Slovène Ilka Stuhec, 3e derrière Goggia et Vonn, compte désormais 97 points d'avance au classement de la Coupe du monde de la spécialité alors qu'il reste une course et 100 points à distribuer à l'occasion des finales à Aspen, en Colorado.
Stuhec fait un petit rapproché au classement général de la Coupe du monde mais bien insuffisant pour inquiéter l'actuelle leader, l'Américaine Mikaela Shiffrin. Présente en Corée du Sud pour reconnaître les pistes de vitesse et techniques des JO 2018, la skieuse de Vail compte 238 points d'avance sur la Slovène, à sept courses de la fin de la saison.
Jeongseon
Avec sa troisième place, Stuhec a pris une option pour le petit globe
05/03/2017 À 08:49
Jeongseon
Pour quatre centièmes, Vonn a dû rendre les armes devant Goggia
05/03/2017 À 08:44