dpa

Svindal a pris des risques

Svindal : "J'ai pris des risques"
Par Eurosport

Le 23/01/2009 à 12:21Mis à jour

Deuxième du Super-G de Kitzbuehel vendredi, Aksel Lund Svindal a reconnu avoir pris du plaisir sur la Streif. Le Norvégien raconte aussi l'accident de Daniel Albrecht qui a plongé le jeune Suisse en soins intensifs après avoir chuté lors du saut final.

Aksel-Lund Svindal (NOR, 2e): "C'est sûr que c'est un bon sentiment de regarder le tableau et de voir qu'il y a plein de gars derrière. Kitzbühel est spécial et demain (la descente) est encore plus spécial. J'imagine ce que cela doit être pour un Autrichien de gagner. J'étais rapide dans le milieu, j'ai pris des risques, et je ne m'attendais pas à avoir des problèmes après. J'aborde le Zielschuss sur un ski, ce qui n'est pas une bonne chose quand on se rappelle la chute de Daniel Albrecht. Il y a beaucoup de vent sous les skis. C'est là que j'ai perdu du temps sur Klaus dans la dernière partie. Mais jusque là, je suis content de ma saison. Lors de l'accident d'Albrecht, j'étais dans le portillon de départ. Tout le monde en haut a pu voir ce qui s'était passé sur les écrans géants. Il y avait un silence complet. Personne n'aime cela. Malheureusement cela fait partie de la descente."

Klaus Kroell (AUT, 1er): "Mon plus grand rêve devient réalité. J'ai du mal à exprimer mon sentiment. Je dois digérer, gagner à Kitzbühel c'est énorme. Pour moi c'était un de mes plus grands objectifs, gagner à Kitzbühel. Alors pour une première... Après ma blessure (au poignet droit) à Wengen, je pensais que je n'aurais pas de victoire cette année. On m'a fait une attelle qui protège l'articulation, je peux tenir les bâtons sans problème, je peux me concentrer sur ma performance. Pendant la course, on voit la foule à droite et à gauche mais on ne l'entend pas. Quand j'ai entendu les cris à l'arrivée je savais que c'était bon. Et quand j'ai vu numéro un sur le tableau, c'était génial. J'ai pas encore réalisé. Ce n'était pas si facile ces dernières années. Je vais reporter la fête à demain je dois me préparer pour la descente".

Ambrosi Hoffmann (SUI, 3e): "Je suis vraiment content de revenir sur le podium après tout ce temps (son dernier podium était une 3e place en Super-G lors des JO de Turin en 2006). En plus à Kitzbühel. C'était une bonne course pour moi après le Hausberg. J'ai pu pousser pas mal. Mais du départ à l'Hausberg, j'ai perdu trop de temps pour battre ces deux gars. Hier, c'était dur de skier à l'entraînement parce que personne ne savait ce qu'il se passait pour Daniel Albrecht. Aujourd'hui nous savions avant le départ que cela n'allait pas trop mal pour lui vu les circonstances. La descente est ma spécialité. Je pousserai encore plus fort samedi pour gagner deux places sur le podium."