Reuters

Cuche est un roc

Cuche est un roc
Par Eurosport

Le 23/01/2010 à 11:03Mis à jour

Vainqueur du Super-G vendredi, Didier Cuche s'est adjugé également la descente de Kitzbühel, samedi. Depuis 2002 et Stephan Eberharter, aucun skieur n'avait été en mesure de signer le doublé sur la Streif. Le Suisse a devancé le Slovène Andrej Sporn et l'Italien Werner Heel.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Le plus beau week-end de sa carrière ? Après le Super-G vendredi, Didier Cuche s'est offert un deuxième succès de rang à Kitzbühel, lors de la descente. Sur la mythique Streif, le Suisse de 35 ans a devancé le Slovène Andrej Sporn et l'Italien Werner Heel, respectivement pointés à 28 et 39 centièmes.

C'est la 13e victoire de la carrière de Cuche, la quatrième à Kitzbühel, la troisième dans la discipline reine après ses succès en 1998 et 2008. "C'est incroyable de réaliser le doublé que seuls Stephan Eberharter (2002) et Hermann Maier (en 2001) avaient jusqu'à présent réussi. Je suis vraiment très fier et je présente mes excuses à l'Autriche", a commenté le Suisse, vice-champion du monde de la spécialité à Val d'Isère en février dernier et qui a conforté son dossard rouge de la discipline.

L'exploit de Kostelic

Cité parmi les favoris logiques, Michael Walchhofer, le tenant du globe, n'a pas été en mesure de rallier l'arrivée. L'Autrichien a été victime d'une violente sortie de piste en bas du tracé. Finissant dans les filets, "Walchho" s'est rapidement relevé, sans blessure apparente. Premier Autrichien au classement, Mario Scheiber, qui s'élançait tardivement (dossard 30), s'est classé au 4e rang, ratant le podium pour 12 centièmes (0"51), juste devant le Norvégien Aksel Lund Svindal (0"68).

Très à l'aise lors des entraînements, l'Américain Bode Miller n'a pris que la 9e place (à 1"16), juste derrière le tenant du titre de l'épreuve, le Suisse Didier Defago (1"08). En mal de sensations actuellement, Carlo Janka a terminé 11e (à 1"25) et a conservé sa première place au classement général, même si Didier Cuche a effectué un magnifique retour grâce aux 200 points marqués en deux jours. Candidat à la victoire lors du slalom de dimanche, Ivica Kostelic a, de son côté, signé un véritable exploit. Septième (à 0"97), le Croate a clairement enfilé le costume de favori pour le combiné également au programme.

Son compatriote Natko Zrncic-Dim peut également y croire, après sa 10e place (à 1"23). Tout comme l'Autrichien Romed Baumann, 12e à 1"48 et le Suisse Silvan Zurbriggen (17e à 1"72), vainqueur du combiné en 2009. Le Français Julien Lizeroux (45e à 4"59) rêvait depuis toujours de prendre le départ de la descente de Kitzbühel. C'est chose faite maintenant place au slalom (dimanche à 10h30 et 13h45), dont il est le tenant du titre.

0
0