Imago

Cuche, la victoire amère

Cuche, la victoire amère
Par Eurosport

Le 13/03/2011 à 10:36Mis à jour Le 16/03/2011 à 09:25

Didier Cuche a remporté le Super-G de Kvitfjell devant quatre Autrichiens dont Klaus Kroell et Joachim Puchner qui montent sur les 2e et 3e places du podium. Au lendemain de son amende reçue pour "conduite antisportive", le Suisse a du mal à apprécier son 17e succès en Coupe du monde.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Joli pied-de-nez de Didier Cuche. Après avoir été sanctionné de 5000 francs suisses pour "conduite antisportive", le Suisse a remporté le super-G de Kvitfjell, sa 17e victoire en Coupe du monde. Un succès qu'il a du mal à apprécier à sa juste valeur. La veille, il a écopé d'un avertissement et d'une amende suite d'un échange verbal musclé jeudi avec le directeur des compétitions masculines de la Coupe du monde, Günter Hujara. En cause, un saut sur le tracé des descentes qui, selon Cuche, était trop dangereux pour la sécurité des coureurs. En tant que représentant des athlètes des disciplines de vitesse au sein d'une commission, il avait eu gain de cause, avant de démissionner. Mais avait créé un froid auprès du jury de course.

Dimanche, Didier Cuche a également réussi à tenir la dragée haute aux Autrichiens Klaus Kröll, Joachim Puchner, Hannes Reichelt et Michael Walchhofer qui ont vu une victoire leur échapper. Cette victoire très importante permet au Suisse de prendre du même coup la tête du classement de la spécialité. Le vétéran suisse de 36 ans, qui remporte ainsi sa 3e victoire de l'hiver et la 5e dans cette discipline, ravit le dossard rouge de leader à l'Autrichien Georg Streitberger, victime d'une fracture du tibia gauche en janvier et dont la saison est terminée depuis.

" L a seule victoire de ma carrière que j'ai du mal à apprécier"

Toujours est-il que l'Helvète ne digère pas sa sanction. "Premièrement, je suis le premier surpris d'avoir été rapide. Deuxièmement, cela fait deux nuits que je ne dors que trois heures, les après-midi, j'ai passé des heures au téléphone à régler des choses qui ne représentent rien, on parle de 5 cm à enlever sur un saut. Et troisièmement, c'est la seule victoire de ma carrière que j'ai du mal à apprécier". Cuche, qui songe à mettre un terme à sa carrière après les finales à Lenzerheide.

Cuche prend également une éclatante revanche après avoir été dépossédé la veille du dossard rouge de leader de la descente par un autre Autrichien Michael Walchhofer, 5e du super-G dimanche. Le Suisse a devancé de 30centièmes Klaus Kröll, déjà 2e de la descente de samedi, et de 34 centièmes la jeune vedette montante de l'équipe autrichienne, Joachim Puchner. Lors du dernier super-G de la saison, jeudi à Lenzerheide, les principaux concurrents de Cuche dans la course au petit globe de la spécialité seront le Croate Ivica Kostelic, assuré depuis samedi du Grand Globe de cristal (2e du classement général du super-G à 64 pts de Cuche), Walchhofer (à 77 pts) et le Suisse Carlo Janka (à 83 pts).

0
0