Getty Images

Super-G : Dominik Paris s'impose et prend les commandes de la Coupe du monde de la spécialité

Paris bisse et a le petit Globe en ligne de mire

Le 03/03/2019 à 12:22Mis à jour Le 03/03/2019 à 12:51

KVITFJELL - L'Italien Dominik Paris, déjà lauréat de la descente samedi, a remporté le Super-G de Kvitfjell. Un succès qui lui permet de prendre les commandes de la Coupe du monde de la spécialité. Kjetil Jansrud et Beat Feuz ont complété le podium ce dimanche matin. Premiers Français, Birce Roger et Johan Clarey se sont classés 8e et 9e.

Après la descente samedi, le super-G dimanche : Dominik Paris est comme chez lui à Kvitfjell ! Excellent sur le bas de la piste samedi, l'Italien a réédité la performance pour reprendre au moins une demi-seconde à tous ses adversaires dans la dernière partie ce dimanche. Kjetil Jansrud (+0''43) avait bien fait le match sur le haut mais il doit se contenter de la deuxième place alors que Beat Feuz (0''60), dauphin de Paris sur la descente, complète le podium. Paris prend du même coup la tête du classement de la Coupe du monde de la spécialité avec désormais 44 points d'avance sur Vincent Kriechmayr alors qu'il ne reste qu'une course, aux finales de Soldeu. Côté Français, Brice Roger (1''08) prend la 8e place juste devant Johan Clarey (+1''13).

Dominik Paris of Italy competes during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Men's Super G on March 3, 2019 in Kvitjell Norway.

Dominik Paris of Italy competes during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Men's Super G on March 3, 2019 in Kvitjell Norway.Getty Images

Champion du monde du super-G, vainqueur de la descente de Kvitfjell puis vainqueur du super-G dans la station norvégienne, Dominik Paris est dans une forme étincelante depuis un mois ! Troisième de la Coupe du monde avant la course, l'Italien a décroché son deuxième succès de la saison dans la spécialité. A Kvitfjell, Paris a devancé Jansrud de 43 centièmes et Kriechmayr de 60 centièmes grâce à un dernier tiers de course canon.

Un premier petit globe pour Paris ?

Ce succès, le 14e de sa carrière, le troisième seulement en super-G, lui permet d'être le mieux placé pour remporter le petit globe de la spécialité alors qu'il ne reste qu'une course à disputer, celle des finales à Soldeu à la mi-mars. Avec ses 330 points, ses 44 unités d'avance sur Kriechmayr et ses 75 sur Mayer, Dominik Paris n'aura besoin que d'un podium pour s'assurer de remporter le premier petit globe de sa carrière.

Brice Roger est le meilleur tricolore du jour à la huitième place juste devant Johan Clarey mais les Français ont globalement déçu comme samedi lors de la descente. Les deux tricolores dans le top 10 ont terminé à plus d'une seconde de Paris alors qu'Adrien Théaux, 13e, a terminé à 1''59. En vitesse, les Bleus souffrent cette saison en Coupe du monde. Heureusement, Johan Clarey est sorti de sa boîte aux Mondiaux pour prendre l'argent sur le super-G.

0
0