C’est un prodige, vous dit-on. Ses performances en descente en sont la preuve… et pourtant, Marco Odermatt n’a jamais gagné dans cette discipline en Coupe du monde. Un paradoxe que le Suisse de 25 ans peut annihiler ce vendredi, à Lake Louise, pour la rentrée (différée) de la vitesse, au Canada. "C'est un but de gagner une première descente cette saison", a affiché dès octobre le tenant du gros globe de cristal, lors d’un stage dédié à cette spécialité.
Deuxième à quatre reprises dans l’épreuve reine de la vitesse l’hiver dernier - dont une fois à Kitzbühel -, le leader du classement général n’est pas un pur descendeur, au contraire de son compatriote Beat Feuz. Odermatt se différencie aussi de lui dans une starisation assumée. Le nouveau phénomène du ski alpin a une image ciselée de tête d’affiche du "cirque blanc", prête à étendre son royaume en toute décontraction.
Sölden
L’été n’a rien changé : Odermatt éclatant, Pinturault dans le brouillard
23/10/2022 À 12:04

Odermatt tout proche d'un exploit monumental : sa folle descente de la Streif

C’est cool que je sois resté sur mes pieds
Pour la reprise de la saison, à Sölden, il n’a pas réalisé un géant d’ouverture immaculé. Fluide lors de son premier run, il a dégagé moins d’aisance lors de son second passage. Un appui marqué par-ci, un enchaînement plus poussif par-là… et Zan Kranjec loin de l’inquiéter à l’arrivée (2e, +0"76). "J'ai attaqué, j'ai fait des fautes, j'ai eu trois ou quatre portes difficiles, c'est cool que je sois resté sur mes pieds", avait commenté Odermatt.
Son premier couronnement planétaire, assorti d’un titre olympique en géant, ne change rien à son approche… voire lui facilite la tâche, selon lui : "Je ne pense pas avoir plus de pression. C'est tranquille et plus facile pour moi parce que j'ai déjà gagné (le gros globe). Je sais que je peux gagner." On sait qu’il peut gagner en descente, aussi. Reste à le prouver. Si les conditions atmosphériques le permettent, il aura l’occasion de le faire vendredi à partir de 20h30.

Odermatt montre déjà les muscles : revivez la première manche sous la minute du Suisse

Le programme du week-end en ski alpin

  • Coupe du monde messieurs, à Lake Louise :
Vendredi 25 novembre : descente à 20h30
Samedi 26 novembre : super-G à 20h30
Dimanche 27 novembre : super-G à 20h30
  • Coupe du monde dames, à Killington :
Samedi 26 novembre : géant (1er run à 16h, 2e run à 19h)
Dimanche 27 novembre : slalom, (1er run à 16h15, 2e run à 19h)

Shiffrin juste intouchable : l'Américaine s'offre le doublé en Finlande

Sölden
Pinturault : " Odermatt est le grand favori, le calendrier l’avantage"
18/10/2022 À 14:32
Courchevel
Le patron du géant a encore dicté sa loi : la superbe seconde manche d'Odermatt
19/03/2022 À 11:50