Henrik Kristoffersen n'a pas fait de détails. Une nouvelle fois. Comme à Val d'Isère, le Norvégien a survolé le slalom de Madonna di Campiglio ce mardi soir en reléguant la concurrence à plus d'une seconde. Sur la Face de Bellevarde, Marcel Hirscher avait dû s'incliner pour 1''09.
Cette fois, sur une "Canalone Miramonti" défoncée au fil des passages, l'Autrichien a été repoussé à 1''25. Un gouffre. Mais le quadruple tenant du gros globe a de quoi se consoler avec ce septième podium en huit courses cette saison. Le voilà de nouveau aux commandes du général. Avec 23 points d'avance sur Aksel Lund Svindal, leader éphémère après son joli coup de la veille.
Madonna di Campiglio
Le crash du drone tombé derrière Hirscher provoqué par des interférences
23/12/2015 À 22:17
L'issue aurait pu être tout autre pour Hirscher. On est passé tout près de la catastrophe lors de son second passage. Si ce n'est du drame. Alors qu'il s'esquintait à battre le meilleur temps provisoire de Marco Schwarz, le drone chargé de filmer la course au-dessus de la piste est venu s'écraser juste derrière lui. Surréaliste. Ça n'a pas perturbé le skieur d'Annaberg, qui a pu prendre très furtivement la tête sur la ligne devant son jeune compatriote, avant la démonstration de Kristoffersen.
A 20 ans, Schwarz est la révélation du jour avec son dossard 33. 17e temps du premier run, il a ensuite signé le 2e chrono du second tracé. Avant ce premier podium en carrière, son meilleur résultat datait de neuf jours à Val d'Isère (22e). Kristoffersen n'a qu'un an de plus. Mais cette victoire, acquise grâce à un premier run prodigieux (1''03 d'avance sur Hirscher, 2e temps) et un deuxième acte à peine moins flamboyant, est déjà sa sixième en carrière. Et la cinquième en slalom. Avant le mois de janvier, celui des slalomeurs, il se pose en candidat très sérieux pour la conquête du petit globe.

Grange dans le Top 10

Les Français ont été plus à la peine. Alexis Pinturault n'a pas confirmé son petit regain de forme à Alta Badia. 26e à 4''76, il est parti à la faute lors du second tracé, après avoir dilapidé ses chances de bien faire dans la première (23e).
Jean-Baptiste Grange a marqué ses premiers points de l'hiver avec une 7e place qui le laisse sur sa faim (+2''17). Il s'agit du seul Top 10 tricolore. Cinquième à Val d'Isère, Julien Lizeroux est 16e (+2''86). Deux rangs devant Victor Muffat-Jeandet (+2''76) qui va pouvoir maintenant souffler après un début de saison aussi chargé que réussi (trois podiums en géant). Robin Buffet a confirmé sa 22e place de Val d'Isère en se classant 23e (+3''53).