SANDRINE AUBERT, vous échouez au pied du podium après votre disqualification mardi à Flachau et la perte du dossard rouge. Pas trop déçue ?
S.A. : "Non, je suis heureuse, j'ai fait tout ce que pouvais. Le pic de forme est passé et je suis un peu dans le dur en ce moment, avec un peu de pression. Mais je suis contente. J'ai tout donné, je me suis accrochée jusqu'au bout.
Cinquième, ce n'est pas négligeable. Dans la première manche je n'étais pas vraiment libérée, j'ai eu du mal à prendre de la vitesse. Dans la seconde j'étais mieux."Le slalom de Maribor était le dernier en Coupe du monde avant les Jeux. Comment abordez-vous l'échéance olympique ?
Maribor
Aubert s'en contente
17/01/2010 À 07:34
S.A. : "Je suis en baisse de forme en ce moment mais je sais que ça va remonter très fort. Je serai beaucoup plus forte mentalement aux JO. Je vais encore faire le super-combiné de Saint-Moritz mais ce sera de la préparation, pas un objectif. Il s'agit de remettre les skis de vitesse, et de rebooster le slalom. Ce sera mon seul slalom avant les JO."
Vous restez mathématiquement en course pour le petit globe de slalom aux finales de Garmisch-Partenkirchen en mars...
S.A. : "C'est la meilleure nouvelle de la journée (sourire). Rien n'est perdu, tout est à jouer, ça se jouera sur la dernière journée. Il faudra vraiment tout donner".
Maribor
Zettel gagne, Aubert 5e
17/01/2010 À 12:03