AFP

Mondiaux Schladming : Tessa Worley championne du monde de géant

Le chef d'oeuvre de Worley
Par Eurosport

Le 14/02/2013 à 14:35Mis à jour Le 14/02/2013 à 17:19

Vingt ans après Carole Merle, Tessa Worley est devenue championne du monde de géant, à Schladming. La quatrième médaille pour la France, la deuxième en or. En tête à mi-course, la Française a survolé la seconde manche pour signer le meilleur temps des deux passages. Tina Maze et Anna Fenninger ont complété le podium.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Après Marion Rolland, en descente, Tessa Worley a offert une deuxième médaille d'or au camp tricolore, ce jeudi, à Schladming. Meilleur temps des deux manches du géant, la Bornandine de 23 ans a survolé l'épreuve pour décrocher le titre suprême. Tina Maze et Anna Fenninger ont complété le podium, reléguées très loin derrière la Tricolore. Dans cette discipline, l'équipe de France n'avait pas été à pareille fête depuis l'édition de 1993 et Carole Merle, à Morioka.

En 2'08"06, la technicienne tricolore a repoussé la concurrence à des années-lumière : la Slovène, tenante du titre, impériale depuis l'ouverte à Sölden et assurée du globe de cristal avant même la fin de la saison, et l'Autrichienne ont respectivement accusé 1"12 et 1"18 à l'issue des deux passages. Un fossé provoqué par une fantastique Tessa Worley qui était bien la plus forte sur une Planai verglacée.

"Je voulais gagner les deux manches"

Nordic Magazine

Ultra-dominatrice, la Française a vécu une journée de rêve, sans la moindre fausse note : "Je n'en reviens pas. C'était hyper difficile car je la voulais tellement celle-là, s'est félicité la souriante compagne de Julien Lizeroux, présent en bas de la piste et venu supporter sa dulcinée. "J'ai fait mon ski à fond, à fond et je voulais gagner les deux manches. J'ai atteint ce but. Maintenant, j'ai envie de savourer ce moment, cette journée jusqu'à la dernière minute". C'est à présent à Alexis Pinturault et aux Bleus de rendre durable cette euphorie tricolore et de viser les sommets, à partir de vendredi (géant à 10h). Tout est visiblement possible à Schladming. Les filles vous ont montré le chemin à suivre.

0
0