Mathieu Faivre entre dans la légende du ski français. Alors qu'on attendait Alexis Pinturault, Faivre a été sacré champion du monde du géant ce vendredi grâce à une deuxième manche excellente dans de très mauvaises conditions. Il devance Luca De Aliprandini (+0"63) et Marco Schwarz (+0"87). Pinturault, meilleur temps de la première manche, est sorti lors de la deuxième.

Une manche parfaite pour un deuxième titre mondial : Faivre est sur le toit du monde

Mondiaux
Un mois d'arrêt pour Holdener, blessée aux mains
06/10/2021 À 10:43
Le géant de vendredi a été un tourbillon d'émotions pour le ski français. Une joie extraordinaire, d'abord. Celle de voir Mathieu Faivre, déjà champion du monde du parallèle mardi, réaliser un incroyable doublé et succéder à Jean-Claude Killy, dernier champion du monde du géant français en 1968. Quatrième temps de la première manche à 58 centièmes d'Alexis Pinturault, Faivre a réalisé un seconde acte extraordinaire compte tenu des conditions, alors que les autres favoris sont passés à côté.
Les Mondiaux de ski alpin sont sont diffusés sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euro pendant un mois.

Pinturault, le crève-coeur

La journée est néanmoins teintée d'une pointe de déception, à la hauteur de la tristesse que doit ressentir Alexis Pinturault après cette course. Énorme favori, le Français, leader du classement général et du classement de la spécialité, avait signé une première manche de rêve. Avec Odermatt sorti, et les contre-performances de Schmid et De Aliprandini en deuxième manche, Pinturault refermait le portillon avec 58 centièmes d'avance sur Faivre et une chance unique de conclure un retentissant doublé tricolore. Voilà pratiquement trois ans qu'il n'était plus sorti en Géant. C'était le 17 mars 2018 à Äre.

Une dizaine de secondes de course et la chute : le moment où Pinturault a tout perdu

Malheureusement pour lui, un doublé en a chassé un autre. Comme de nombreux concurrents, le Français s'est fait surprendre par la cinquième porte d'un premier mur totalement glacé. Sa faute d'intérieur a sacré Mathieu Faivre. Incroyable et même improbable doublé pour le skieur d'Isola, qui était en grande difficulté cette saison et qui a su trouver au meilleur moment la justesse nécessaire pour s'imposer. Il compte désormais plus de titres mondiaux (deux) que de victoires en coupe du monde (une).
Sur la plus haute marche du podium, Mathieu Faivre était accompagné de deux autres surprises. Sixième temps de la première manche à 1"56 de Pinturault, l'Autrichien Marco Schwarz, champion du monde du combiné, a laissé parler ses qualités de slalomeur en deuxième manche pour arracher la troisième place (+0"87) alors que Luca De Aliprandini se contentera sans problème de la deuxième (+0"63), pour sa première médaille mondiale.
Avec ce nouveau titre, la furia francese continue de sévir aux Mondiaux de Cortina. Les Tricolores comptent déjà 2 médailles d'or, 1 d'argent et 2 de bronze, avant les épreuves de slalom ce week-end.

Faivre n'en revient pas : "Des sensations incroyables"

Mondiaux
De Val d'Isère 2016 aux Mondiaux 2021 : "L'abandon n'a jamais été une option" pour Faivre
06/03/2021 À 10:04
Mondiaux
Du briefing à l'émotion de La Marseillaise : Les dessous du titre mondial de Faivre sur le géant
06/03/2021 À 09:48