Fin de la traversée du désert. Vingt-quatre ans après Tom Stiansen, la Norvège retrouve le titre mondial du slalom grâce à la victoire ce dimanche à Cortina d'Ampezzo de Sebastian Foss-Solevaag sur la dernière épreuve des Mondiaux 2021. Troisième à l’issue de la première manche, le Norvégien a découpé la seconde pour détrôner Adrian Pertl (2e, + 0’’21) et s’offrir le premier titre mondial de sa carrière en individuel, quelques jours après celui de l’épreuve par équipes. Son comptriote Henrik Kristoffersen complète le podium (3e, + 0’’46). Les Français ont eux craqué en seconde manche, avec une 7e place pour Alexis Pinturault comme meilleur résultat.
On savait que les Norvégiens apprécieraient cette piste de Cortina, cette neige de printemps si semblable à celle sur laquelle ils s’entrainent, et ils n’ont pas déçu. Mais le Norvégien du jour n’a pas été celui qu’on aurait pu croire. En difficulté cette saison malgré ses deux succès, Henrik Kristoffersen a retrouvé sa sérénité en slalom au meilleur des moments pour s’offrir la première médaille mondiale de sa carrière dans la discipline après ses 4es places de 2015 et 2017. Mais il a donc dû se contenter de la 3e place, laissant les honneurs du titre mondial à son compatriote Sebastian Foss-Solevaag, qui est allé le chercher. Placé après le premier tracé (à 0"16 de Pertl, meilleur temps), le skieur de Spjelkavik a déroulé en seconde manche, en faisant une démonstration de son ski posé et sûr qu’il développe depuis le début de l’hiver.
Mondiaux
Un mois d'arrêt pour Holdener, blessée aux mains
06/10/2021 À 10:43

Une manche de folie et Foss-Solevaag s'est paré d'or : son titre en slalom en vidéo

Pertl a buté sur un très grand Foss-Solevaag

Buste bien haut, avec une grosse réactivité sous la porte, jamais en danger malgré une seconde manche bein plus piégeuse tracée par le technicien autrichien, Foss-Solevaag n’a jamais donné l’impression de surskier mais on a très vite compris qu’il serait intouchable. De quoi sauver les Mondiaux de la Norvège, qui s’offre son premier titre et ses deux premières médailles à Cortina, sur les épreuves individuelles. Pourtant, Adrian Pertl a tout fait pour priver les Norvégiens du sacre.
En tête à l’issue d’un premier tracé parfait, l’Autrichien n’a pas tremblé au moment de refermer le portillon pour la première fois de sa carrière, ne commettant aucune faute, au contraire de son compatriote Marco Schwarz, favori mais sorti en seconde manche. Mais il n’y avait rien à faire face au ski magique de Foss-Solevaag et le jeune Autrichien (24 ans) se contentera bien volontiers de cette médaille d’argent. Une médaille à laquelle les Français n’ont jamais pu croire.

Sebastian Foss Solevag, champion du monde 2021 de slalom à Cortina d'Ampezzo

Crédit: Getty Images

Pour Noël, c'est encore raté

Pourtant parfaitement placés à l’issue du premier tracé (5e et 7e à moins d’une demi-seconde), Clément Noël et Alexis Pinturault n’ont pas réussi à se sublimer en seconde manche, où le changement de règlement avec l’inversion des quinze premiers seulement (au lieu des trente) a tenu ses promesses même s’il a enlevé l’émotion immédiate des médaillés. Déjà passé à côté à Äre où il avait craqué alors qu’il refermait le portillon (7e), le Vosgien de 23 ans était parti avec de bonnes attitudes mais une grosse faute de carre sur le bas l’a sorti du parcours, même s’il s’est battu pour finir (21e, + 10’’13). Plus juste techniquement, Pinturault n’a lui pas réussi à mettre l’intensité nécessaire pour remonter et doit donc se contetner du septième rang (+ 1’’50). Sa place dans la hiérarchie du slalom, en soit. Loin de Sebastian Foss-Solevaag, nouveau champion du monde.

Et les espoirs de Noël se sont envolés...

Mondiaux
De Val d'Isère 2016 aux Mondiaux 2021 : "L'abandon n'a jamais été une option" pour Faivre
06/03/2021 À 10:04
Mondiaux
Du briefing à l'émotion de La Marseillaise : Les dessous du titre mondial de Faivre sur le géant
06/03/2021 À 09:48