Lara Gut, médaillée de bronze à Sotchi en descente, s'était blessée au même genou il y a tout juste un an, durant les Championnats du monde de St-Moritz (Suisse). Touchée aux ligaments, la vedette de l'équipe suisse avait dû mettre un terme à sa saison mais a fait son retour à la compétition en début de cet exercice.
Selon l'équipe suisse, lors du 2e saut de la descente remportée par l'Italienne Sofia Goggia, le Suissesse a subi "un coup à l'articulation du genou gauche", qui l'a conduite à rater une porte. "Aucune structure importante n'a été touchée. Cependant, une courte période de régénération est maintenant nécessaire afin de ne pas compromettre le cours de la saison", a précisé Swiss Olympic dans un communiqué.
"Je n'ai pas mal, j'ai simplement les muscles du genou qui se sont resserrés, car ça m'a secouée un peu", a déclaré après la course la skieuse qui espère être présente en Coupe du monde les 3 et 4 mars à Crans-Montana (Suisse).
PyeongChang
Un grand sourire... et un goût d'inachevé
24/02/2018 À 19:57
Un jour le monde s'écroule et après ça repart
La vedette féminine du ski helvétique, arrivée pleine d'ambition à PyeongChang, repart sans aucune médaille. Eliminée dans le slalom géant, elle a ensuite vu le bronze dans le super-G lui échapper pour 1 petit centième, devancée par la skieuse du Liechtenstein, Tina Weirather.
"C'est sûr, la déception va arriver car la descente olympique, il n'y en a une que tous les 4 ans et ne skier que 30 secondes c'est chiant", a ajouté Lara Gut, lauréate du classement général de la Coupe du monde 2016. "Mais voilà, on est des athlètes. Un jour le monde s'écroule et après ça repart, Martin (Fourcade) a dit qu'on fait 'un sport de merde'... J'ai fait de mon mieux et ça n'a pas suffi aujourd'hui", a conclu la jeune femme.
PyeongChang
Le coup de blues final
24/02/2018 À 08:51
PyeongChang
Les Bleus échouent au pied du podium
24/02/2018 À 03:48