Le Norvégien Kjetil Jansrud a confirmé son emprise sur la discipline en remportant mardi le super G de Santa Caterina, pour un 18e succès en Coupe du monde. En 1'30"88, Jansrud a précédé au bas de la piste Deborah Compagnoni l'Autrichien Hannes Reichelt et l'Italien Dominik Paris, respectivement de 60 et 65 centièmes.
L'épreuve remplaçait celle annulée fin novembre à Lake Louise (Canada) en raison du manque de neige. Déjà vainqueur des super G de Val d'Isère et de Val Gardena (Italie) cette saison, Jansrud (31 ans) se rapproche au classement général à 151 points de l'Autrichien Marcel Hirscher, qui a terminé loin à 3"43. Les rafales de vent intermittentes, notamment dans la partie supérieure, ont influé sur le classement, même si Jansrud n'a pas usurpé sa victoire. L'Italien Christof Innerhofer, favori mercredi de la descente, a été un des principaux concurrents lésés par les conditions atmosphériques.

Dans la roue de Maier

Santa Caterina
Meilleur temps du slalom, Pinturault a tout lâché pour s'imposer : sa course en vidéo
29/12/2016 À 14:15
Mais la victoire de Jansrud ne souffre d'aucune contestation. Avec son trois à la suite sur une même saison, Jansrud a fait aussi bien que son compatriote Aksel Lund Svindal. Ce dernier avait renoncé à l'étape de Santa Caterina, souffrant de son genou droit opéré en janvier dernier. Seul trône devant l'Autrichien Hermann Maier, auteur deux fois d'un quatre à la suite en super G, avec au total 24 victoires dans cette discipline qui exaltait ses qualités techniques et physiques.
Entraîneur des Norvégiens depuis 11 ans, l'Italien Franz Gamper souligne la quantité de travail fournie par les "Attacking Vikings", dont Jansrud est l'élément le plus talentueux. "Ils forment un petit groupe où chaque entraînement est prétexte à une compétition interne sans concession", ajoute le technicien du Haut-Adige. Et ça se voit: Aleksander Aamodt Kilde (24 ans), lauréat du globe de super G la saison dernière, a terminé au pied du podium ce mardi. Et le petit dernier, Adrian Smiseth Sjersted, 22 ans, neuvième, a obtenu le premier +Top 10+ de sa carrière.
Santa Caterina
Hirscher en a gardé sous le pied, peut-être un peu trop pour battre Pinturault : sa course en vidéo
29/12/2016 À 13:52
Santa Caterina
Pinturault dompte Hirscher et reste le patron du combiné
29/12/2016 À 13:48