AFP

Kristoffersen gagne une nouvelle fois son duel avec Hirscher et signe sa sixième victoire en slalom

A la fin, c'est toujours Kristoffersen qui gagne... devant Hirscher !

Le 26/01/2016 à 21:51Mis à jour Le 26/01/2016 à 22:55

A Schladming, Henrik Kristoffersen a empôché sa sixième victoire en slalom de la saison. Le skieur norvégien s'est imposé devant Marcel Hirscher (+0''61), qui reprend la tête du général, et Alexander Khoroshilov (+0''77). Premier français, Julien Lizeroux pointe à la douzième place (+1''70).

Sur le toit du slalom mondial, ces deux-là sont bien inséparables. Avec en prime, un certain respect de la hiérarchie. Pour la cinquième fois de la saison, Henrik Kristoffersen a remporté un slalom devant Marcel Hirscher ce mardi soir à Schladming.

Sur la mythique Planai, le Norvégien, dont c'est le sixième succés entre les piquets cet hiver et sa dixième en carrière avec le géant de Méribel l'an passé, a devancé son rival autrichien pour 61 centièmes et le Russe Alexander Khoroshilov (+0''77). Un résultat logique donc. Mais pour le scénario, on a déjà vu plus conventionnel.

Car Hirscher revient de loin. De très loin. Visiblement gêné par la buée qui a obstrué son masque, l'Autrichien n'avait signé que le 22e temps de la première manche. A plus de 2''59 du meilleur chrono signé Felix Neureuther ! Et 1''49 sur Kristoffersen. Un gouffre. L'Allemand avait lui tiré pleinement profit de son dossard 1 sur une piste douce et salée, des conditions de neige aux antipodes de celles de Kitzbuhel deux jours auparavant.

Hirscher en tête du général...devant Kristoffersen

Au pied du mur, Hirscher devait tout lâcher lors du second tracé pour espèrer la remontée de l'année devant son public. Il l'a fait. A la quasi-perfection. Quasi, car son bas n'a pas été à la hauteur de son haut de parcours.

De nombreux skieurs lui ont même repris du temps sur la deuxième moitié du tracé. Kristoffersen en a fait partie. Troisième du premier run, l'élastique Scandinave ne possédait que plus que 38 centièmes de marge au 2e inter. Avant de franchir la ligne avec plus de six dixièmes d'avance. Derrière, Khoroshilov et Neureuther se sont cassés les dents sur les deux monstres de la discipline. Et c'est assez cruel pour l'Allemand, qui semblait en mesure de s'imposer avant d'enfourcher à mi-pente.

Les Français ont regardé cette bataille d'assez loin. Après le run initial, Alexis Pinturault pouvait encore rêver du podium (8e à 1''54). Mais le skieur de Courchevel ne s'est classé que 15e (+1''99). Julien Lizeroux est 12e (+1''70), Jean-Baptiste Grange 14e (+1''79), et Victor Muffat-Jeandet 24e (+13''50 après avoir enfourché et remonté la pente). Le bilan tricolore reste maigre. Comme à Kitzbühel dimanche.

0
0