"The end". Au son des Doors et sur Twitter, Julien Lizeroux a annoncé la fin de sa carrière sportive. A 41 ans, il s'offrira un dernier tour de piste mardi dans le chaudron de Schladming pour le slalom en nocturne avant de tirer un trait sur un immense chapitre de sa vie. Vainqueur trois fois en Coupe du monde, double vice-champion du monde (super combiné et slalom et 2009) et titré par équipes à Saint-Moritz en 2017, Julien Lizeroux laissera une trace bien plus large que ce riche palmarès. Parce qu'il était un personnage à part dans le paysage du ski français.
La carrière de Julien Lizeroux n'a pas été un long fleuve tranquille. Déjà parce qu'elle avait démarré avec plusieurs blessures qui ont retardé son éclosion au haut niveau. Alors qu'il fait sa première apparition en Coupe du monde en 2000, il ne revient de manière régulière qu'au tout début de la saison 2005-2006. Slalomeur doué, Lizeroux prend la 6e place à Alta Badia avec son dossard 45. A 27 ans, il est désormais un skieur qui compte dans le paysage du slalom mondial.
Schladming
La “belle journée” de Noël et Pinturault
26/01/2021 À 23:15

Un titre mondial et beaucoup de show

Engagé, Lizeroux tarde à trouver la bonne dose de risques et sort souvent en début de carrière. Il se stabilise finalement autour de la saison 2008 qu'il achève à la 6e place du classement de la spécialité. Avec son compère, Jean-Baptiste Grange, il fait partie de l'élite du slalom comme vont le prouver les saisons 2009 et 2010, ses meilleures.

SKI ALPIN 2009-2010 Zagreb Julien Lizeroux

Crédit: AFP

Comme il ne fait rien comme les autres, Julien Lizeroux ne passe pas par la case podium avant de goûter au succès. C'est dans l'antre de la vitesse, à Kitzbühel, qu'il décroche une première victoire un soir de janvier 2009. Suivent un podium à Sestrières en super combiné, le seul dans la discipline, un autre succès à Kranjska Gora en mars et enfin une deuxième place à Äre pour les finales. Cette saison, Lizeroux l'achève à la troisième place du classement de la spécialité, seulement battu par Grange et Kostelic. Il grimpe d'un rang pour 2009 où le seul Reinfried Herbst le domine pour 22 malheureux points.
L'homme à la barbe, rockeur dans l'âme, skieur fantasque capable de coups avait marqué les Mondiaux 2009, disputés à Val d'Isère. Déjà médaillé d'argent sur le super combiné derrière l'intouchable Aksel-Lund Svindal, il repart aussi avec l'argent sur le slalom après avoir résisté au jeu de massacre en seconde manche. Pour le bonheur ultime, Julien Lizeroux aura finalement dû attendre 2017 et 38 ans aux Mondiaux de St-Moritz. Aligné avec Adeline Baud Mugnier, Nastasia Noëns, Tessa Worley, avec qui il partage sa vie, Mathieu Faivre et Alexis Pinturault, le Plagnard décrochait l'or dans l'épreuve mixte. Mardi soir, ils seront tous très émus pour son ultime représentation.

Julien Lizeroux lors de la 1re manche à Saalbach-Hinterglemm

Crédit: Getty Images

Schladming
Pinturault, sa seconde manche de feu pour s'offrir un nouveau podium
26/01/2021 À 21:06
Schladming
Une faute mais Noël a tenu bon pour s'offrir une belle deuxième place : sa seconde manche
26/01/2021 À 20:56