Getty Images

C'est à nouveau Noël !

C'est à nouveau Noël !

Le 17/03/2019 à 13:56Mis à jour Le 17/03/2019 à 15:54

SOLDEU - En difficulté depuis sa victoire à Kitzbuhel, Clément Noël a remporté dimanche le slalom de Soldeu, son troisième succès cette saison, devant Manuel Feller (+0"18) et Daniel Yule (+0"83). Alexis Pinturault est 8e, Marcel Hirscher 14e.

Clément Noël prend date pour un futur radieux. Excellent dimanche sur la piste des finales à Soldeu, le Français a parachevé avec la manière, dimanche en Andorre, son très bel exercice 2018-2019 avec une superbe victoire lors de la dernière course de Coupe du monde de la saison. Ce troisième succès de sa carrière en slalom, après le mythique doublé Wengen-Kitzbühel effectué début janvier, en appelle évidemment d'autres. Légèrement en retrait depuis ce doublé, le skieur de 21 ans a remontré les crocs au meilleur moment.

Pas passé loin de la catastrophe lors de la seconde manche, où la partie médiane et le bas du tracé ont fait fondre son avance comme neige au soleil (il était parti du portillon avec -1"74 d'avance), Noël a devancé un excellent Manuel Feller (+0"18), auteur d'une remontée de sept places lors de cette seconde manche, et le Suisse Daniel Yule, qui a une nouvelle fois confirmé son extrême régularité. Avec des trois succès cette saison, le skieur de Val d'Isère est allé chercher la deuxième place du classement général de la spécialité derrière l'intouchable Marcel Hirscher.

Seulement 14e de la course, l'Autrichien a complètement sombré lors de cette seconde manche. Comme lors du premier run, il a essayé de mettre de la vie dans son ski, de mettre de l'intensité, mais le chrono s'est montré impitoyable (+1"62). Il devra recharger les batteries avant d'éventuellement attaquer la saison prochaine. Son éventuel départ à la retraite, dans l'air du temps depuis trois ans et à nouveau mis sur le tapis samedi après le géant, fera la une des gazettes en Autriche pendant tout le le printemps.

Vidéo - Noël se fait peur mais conserve son avance : sa deuxième manche en vidéo

02:05

Les Bleus ont joué placé

L'Autrichien n'est pas le seul à être passé à côté de sa dernière course de la saison sur le grand circuit. Dans des circonstances beaucoup moins spectaculaires, Henrik Kristoffersen, 5e à +0"98, et Alexis Pinturault, 8e à +1"12, n'ont pas réalisé leurs meilleures sorties de l'hiver. Pour Pinturault, vainqueur du géant samedi, cette semaine des finales restera quand même positive.

Derrière le skieur de Courchevel, Victor Muffat-Jeandet a pris une bonne 9e place, comme en géant, et signé sa deuxième meilleure performance de l'hiver en slalom. En difficulté cette saison, "VMJ" devra lui aussi se refaire la cerise l'été prochain. Julien Lizeroux a, lui, pris la 17e place de la course à +2"01 de son compatriote.

Bon vent Felix !

Le circuit de la Coupe du monde a surtout dit au revoir à l'un de ses athlètes les plus appréciés. A 34 ans, bientôt 35, Felix Neureuther a disputé, dimanche, la dernière course de sa carrière en Coupe du monde. Slalomeur d'exception à ses plus belles heures, le Bavarois a signé une très belle sortie en prenant la 7e place de la course (à +1'10" de Noël).

Jamais vainqueur du petit globe de la spécialité, il a terminé trois fois 2e en 2013, 2014 et 2015, le Munichois part avec un joli palmarès de 13 succès et cinq médailles mondiales (dont 3 en individuel). Meurtri par les blessures - dos, genou, main - depuis trois ans, il était l'heure pour lui de dire stop et de passer à autre chose. Une page se tourne.

Vidéo - Pour sa dernière, Neureuther s'est offert un beau jubilé et une magnifique ovation

02:13
0
0