Getty Images

Svindal carbure toujours au super à Val Gardena

Svindal carbure toujours au super
Par Eurosport

Le 14/12/2018 à 13:18Mis à jour Le 14/12/2018 à 19:17

VAL GARDENA - Aksel Lund Svindal est toujours le roi de Val Gardena. Le Norvégien a remporté vendredi le super-G sur la Saslong, sa 36e victoire en Coupe du monde, la septième dans la station italienne. Svindal a devancé d'un rien (cinq centièmes) l'Italien Christof Innerhofer. Kjetil Jansrud (+0''27) complète le podium. Exploit de Johan Clarey, qui prend la 4e place malgré le dossard 50.

Inusable Aksel Lund Svindal. À quelques jours de fêter son 37e anniversaire (le 26 décembre), le Norvégien s'est offert la 36e victoire de sa carrière en remportant ce vendredi le super-G de Val Gardena. Il s'est imposé pour cinq petits centièmes devant l'Italien Christoph Innerhofer, auteur de son premier podium sur la Saslong, et 27 centièmes sur son compatriote Kjetil Jansrud. Course magistrale de Johan Clarey. Malgré son dossard 50, le Franças prend la 4e place (+0''65).

Vidéo - Svindal a découpé la Saslong pour s'offrir une 36e victoire : son super-G

01:43

Cela faisait près de onze mois que Svindal n'avait pas goûté à la victoire en Coupe du monde. Entre-temps, il s'était offert l'or olympique en descente (tout de même), mais n'avait grimpé qu'à quatre reprises sur le podium sur le circuit principal (3e à chaque fois). On le sentait sur la pente ascendante. L'ancien double vainqueur du gros globe restait sur deux troisièmes places en vitesse, à Beaver Creek. Le voilà aux commandes du classement du petit globe, dont il est quintuple vainqueur.

Chassé-croisé

Le duel a été beau entre Svindal et Innerhofer. L'Italien a été le premier à découper la Saslong. Parti avec le dossard 6, le champion du monde 2011 a créé une énorme sensation en dégommant Mauro Caviezel du fauteuil de leader pour une seconde tout juste. Une prestation monstrueuse. Il pouvait alors croire, très légitimement, à une victoire qui se refuse à lui depuis près de six ans. Mais Svindal est finalement passé par là pour briser ses rêves.

Vidéo - Avant Svindal, Innerhofer avait mis le feu à Val Gardena : son super-G

02:04

En piste avec le dossard 13, le Scandinave est passé au 1er inter avec trois centièmes de retard. Il a ensuite allumé du vert (-0''13), avant de repasser derrière (+0''09 au 3e inter)… Puis finalement de passer à nouveau devant, pour décrocher la 7e victoire de sa carrière à Val Gardena. La 5e en super-G. Les Norvégiens ont été à la fête. Ils sont quatre dans le top 8 puisque Aleksander Kilde Aamodt est 5e (+0''66) et le jeune Adrian Smiseth Sejersted, 24 ans, a pris la 8e place (+0''87).

L'exploit de Clarey

Les Français, eux, ont longtemps été hors du coup. Adrien Théaux (22e, +1''44) et Blaise Giezendanner (41e, +1''95) n'ont pas su tirer profit de leurs dossards 1 et 2. Nils Allège n'a pas confirmé sa 13e place de Beaver Creek (+1''97). Et Valentin Giraud-Moine n'a pas fini la course. C'est dans ce paysage de désolation qu'est survenu l'éclair de génie de Johan Clarey. Dossard 50, le Français de 37 ans a claqué une immense course pour prendre la 4e place (+0''65). Il confirme son excellent début de saison (5e des descentes de Lake Louise et Beaver Creek). Ça promet pour la descente de samedi.

Vidéo - Run of the day : L'exploit de Clarey, dossard 50 et 4e à l'arrivée

01:38
0
0