Getty Images

Victor Muffat-Jeandet remporte le combiné de Wengen, sa 1re victoire en Coupe du monde

Tapis rouge pour Muffat-Jeandet !

Le 12/01/2018 à 14:44Mis à jour Le 12/01/2018 à 15:27

COUPE DU MONDE - Victor Muffat-Jeandet a décroché sa première victoire en Coupe du monde, en dominant le combiné alpin de Wengen, ce vendredi. Le Français, 27e de la descente matinale, s'est imposé devant le Russe Pavel Trikhichev et l'Italien Peter Fill. Ce dernier se consolera avec le globe de la spécialité.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Le combiné alpin est tricolore cet hiver. Après Alexis Pinturault, vainqueur à Bormio en décembre, Victor Muffat-Jeandet a dominé l'épreuve de Wengen, ce vendredi. Le Français, qui a décroché sa première victoire en Coupe du monde à 28 ans, a devancé le Russe Pavel Trikhichev et l'Italien Peter Fill. Ce dernier a profité de l'absence d'Alexis Pinturaut pour remporter le globe de la spécialité.

Vidéo - Grâce à un slalom de feu, Muffat Jeandet a tout cassé en combiné : sa manche en vidéo

02:01

"Totor" aura donc attendu son 134e départ sur le circuit pour toucher le Graal. Avant ce vendredi, le skieur de Val d'Isère comptait cinq podiums. Le dernier, 2e du combiné de Kitzbühel, commençait à dater (22 janvier 2016). Trois ans après sa "première" sur une "boîte" (2e du combiné de... Wengen en janvier 2015), Muffat-Jeandet a enfin trouvé la recette. Vingt-septième de la descente matinale, à 2"55 de l'Autrichien Vincent Kriechmayr, il a fait parler sa science du piquet serré. Meilleur temps de la manche de slalom, "VMJ" a pris la tête à son dauphin russe pour ne plus jamais la lâcher.

Le petit globe pour Fill

Derrière, tous ont calé. Trikhichev, un temps leader, a rendu près d'une seconde au Tricolore (+0"96) mais nul doute que ce résultat l'enchante. Quatrième de la descente, Peter Fill a, lui, accusé 1"15 de retard sur la ligne à l'issue du slalom, juste devant le Norvégien Kjetil Jansrud (+1"16) et son compatriote Dominik Paris (+1"18). Un résultat qui lui assure le précieux cristal.

Pour son retour à la compétition, 21 mois après son dernier départ, Thomas Mermillod Blondin a pris une courageuse 13e place, à 2"30 de son compatriote. Deuxième de ce combiné de Wengen l'hiver dernier, Maxence Muzaton a enfourché. Tout comme l'Autrichien Vincent Kriechmayr, le meilleur chrono de la descente matinale sur le Lauberhorn. Et l'un des grands favoris pour celle de samedi. La vraie.

Vidéo - Leader après la descente, Kriechmayr avait pourtant tout bon dans ce combiné

01:46
0
0