Imago

Klaebo était trop fort, mais Jouve et Chanavat l'ont accompagné sur le podium

Klaebo était trop fort, mais Jouve et Chanavat l'ont accompagné sur le podium
Par Eurosport

Le 29/12/2018 à 16:29Mis à jour Le 29/12/2018 à 16:41

Richard Jouve et Lucas Chanavat montent ensemble sur le podium du sprint libre de Toblach. Les deux Français ont pris respectivement les deuxième et troisième place d'une course remportée par l'inévitable Johannes Klaebo. Une performance d'ensemble formidable pour les Tricolores.

Le Tour de Ski ne pouvait guère mieux débuter pour les Bleus ce samedi. Richard Jouve (2e) et Lucas Chanavat sont montés ensemble sur la boîte du sprint style libre de Toblach, épreuve d'ouverture de la course par étapes de référence dans le monde du ski de fond. Les deux sprinteurs de 24 ans n'ont été devancés que par Johannes Klaebo, nouvel ogre de la discipline et triple champion olympique à Pyeongchang. Un résultat historique pour le ski de fond français.

Vidéo - Klaebo était trop fort, mais Jouve et Chanavat l'ont accompagné sur le podium

01:39

S'ils n'ont rien pu faire face au Norvégien, qui s'était fait une belle frayeur en demi-finale, Jouve et Chanavat ont chacun réalisé une course magnifique en finale. En retrait durant la première partie de la course, Jouve a sorti une accélération d'anthologie dans la dernière bosse pour grimper en 2e position. Et ne plus la lâcher jusqu'à l'arrivée. Derrière, Chanavat a tenu bon face au retour d'un autre Norvégien, Sindre Bjoernestad Skar.

Une première sur le Tour de Ski

Il s'agit du 6e podium en carrière pour Jouve, originaire de Val de Près, à côté de Briançon, dans les Hautes-Alpes. Même chose pour Chanavat, qui vient lui du Grand-Bornand. Mais aucun des deux n'avait déjà décroché un podium sur le Tour de Ski. C'est chose faîte. Et ensemble.

C'est la 6e fois qu'un podium de coupe du monde accueille deux Français. La dernière, c'était il y a un peu moins de trois ans, avec les 2e et 3e places de Baptiste Gros et Richard Jouve, encore dans le bon coup ce samedi. Ce nouveau doublé est historique puisqu'il ne s'était encore jamais produit sur une étape du Tour de Ski. De quoi montrer la voie à Maurice Manificat (74e des qualifications du sprint), en quête d'une victoire au classement général.

0
0