La légende du sumo Hakuho a fait des adieux émouvants, vendredi, après avoir annoncé prendre sa retraite lundi. Le lutteur d'origine mongole de 36 ans, naturalisé japonais en 2019, a eu du mal à retenir son émotion lorsqu'il a évoqué ses vingt années de carrière. Il a battu quasiment tous les records du sport traditionnel japonais : plus grand nombre de tournois remportés (45), de combats gagnés dans une carrière (1.187) et sur une année (86 sur 90 en 2009).
Accompagné de son maître et entraîneur, Miyagino, qui s'occupait de sa carrière depuis son arrivée au Japon à 15 ans, Hakuho, le plus grand des yokozuna (rang le plus élevé pour un sumotori) a expliqué qu'une blessure persistante au genou l'avait poussé à arrêter les compétitions. L'athlète a subi deux opérations au genou droit en l'espace de huit mois.
Le sumotori a révélé vendredi que sa décision de se retirer des compétitions avait été prise pendant le dernier tournoi auquel il a participé en juillet, le Nagoya Grand Sumo Tournament, où il a remporté le titre sans aucune défaite. Son genou devait être plongé dans la glace régulièrement pour qu'il puisse continuer la compétition. "Quand j'ai commencé le sumo, je rêvais de devenir yokozuna", a déclaré Hakuho, gagné par l'émotion, "mais je n'aurais jamais cru gagner 45 tournois".
Sumo
Hakuho, le plus grand champion de l'histoire du sumo, raccroche
27/09/2021 À 05:30

Hakuho, plus grand sumo de l'histoire

Crédit: Getty Images

Tellement reconnaissant
Hakuho a tenu à remercier Miyagino, expliquant que la persévérance de son entraîneur pour qu'il maitrise les bases du combat lui a permis de devenir champion. "Personne n'aime les entraînements, pour être honnête, mais je voulais devenir plus fort et me montrer digne de la confiance de mon maître. Je voulais qu'il me félicite", a déclaré le yokozuna.
Hakuho va lui-même devenir instructeur au sein de l'écurie dirigée par Miyagino, sous le nom de Magaki, qui correspond à son statut de sumo à la retraite. "Je veux être un professeur bienveillant, qui fait attention aux lutteurs qu'il entraîne", a déclaré le champion.
Né Munkhbat Davaajargal, Hakuho a fait ses débuts dans le monde du sumo en 2001, et a gagné son premier titre de première division en mai 2006. Il est devenu yokozuna en juillet 2007, à l'âge de 22 ans, et a battu le record de 32 victoires, détenu par la légende du sumo, Taiho, en janvier 2015. Hakuho a aussi rendu hommage à Terunofuji, le seul yokozuna encore en activité, et appelé la jeune génération à continuer de défendre ce sport.
Sumo
Le Japon autorise à nouveau le public à assister à un tournoi de sumo
13/07/2020 À 15:24
Sumo
Baruto promu ozeki
31/03/2010 À 06:20