Getty Images

Mannarino n'ira pas plus loin

Mannarino n'ira pas plus loin
Par Eurosport

Le 27/06/2019 à 16:46Mis à jour Le 27/06/2019 à 22:36

ATP ANTALYA - Déception pour Adrian Mannarino. Le Français, tête de série numéro 2, a été battu par Lorenzo Sonego en trois sets (3-6, 7-6, 6-3) jeudi en quart de finale. L'Italien affrontera Pablo Carreño pour une place en finale.

Adrian Mannarino n’est plus invaincu sur gazon cette saison. Dix jours après avoir conquis son premier titre en carrière à S-Hertogenbosch, le Français n’a pas pu enchaîner une 7e victoire. Sous le soleil de plomb d’Antalya, il a été renversé (3-6, 7-6, 6-3) en 2h26 par Lorenzo Sonego, 75e joueur mondial, en quart de finale. L’Italien atteint ainsi pour la première fois de sa carrière un dernier carré sur le circuit ATP. Il y affrontera Pablo Carreno Busta vainqueur de Bernard Tomic (6-7, 6-4, 6-4).

C’est une petite contre-performance, mais elle pourrait lui être profitable avant Wimbledon. Adrian Mannarino a cédé après une belle bataille jeudi face à Lorenzo Sonego, pourtant spécialiste de la terre battue. Le Tricolore a perdu le combat physique dans lequel son adversaire l’a emmené, échouant par la même occasion à défendre les points de sa finale de la saison dernière en Turquie. Mais il aura trois jours pour se reposer et se préparer avant le troisième Grand Chelem de l’année et son jeu sur gazon est bien en place.

Vidéo - Mannarino s'est fait plaisir sur ce "passing-tweener" mais Sonego était vigilant

00:20

Mannarino n'a pas tenu la distance

Toujours aussi à l’aise sur herbe, Mannarino a parfaitement débuté le match, gênant considérablement son adversaire avec son service slicé de gaucher. A la relance, il n’a pas tardé à faire la différence, réalisant un premier break dès le troisième jeu de la partie. Le Français a même conclu le premier set sur l’engagement adverse (6-3) et semblait avoir les cartes en main pour s’imposer en deux manches.

Mais lors du deuxième acte, Sonego s’est bien accroché et a attendu son heure pour faire la différence dans le tie-break. Totalement relancé, il a enfoncé le clou en début de dernier acte, réalisant son seul break de la partie (3-6, 7-6, 3-0). Plus emprunté sur le plan physique, moins à l’aise à l’échange, Mannarino n’a jamais pu refaire son retard. Dans le haut du tableau, le jeune Serbe Miomir Kecmanovic s’est aussi qualifié pour la première demi-finale de sa carrière sur le circuit, il y affrontera l’Australien Jordan Thompson.

Vidéo - A l'usure, Sonego a fini par faire plier Mannarino

02:26
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0