Getty Images

Jo-Wilfried Tsonga s'impose face à Diego Schwartzman en finale

Pour une rentrée, c'est une réussite !

Le 22/10/2017 à 17:56Mis à jour Le 22/10/2017 à 19:09

Jo-Wilfried Tsonga ne pouvait pas rêver meilleure rentrée. Le Français a remporté le tournoi d'Anvers en battant Diego Schwartzman en finale (6-3, 7-5), dimanche. Absent de la tournée asiatique en raison d'un genou récalcitrant, il décroche son quatrième titre de l'année - une première pour lui -, le 16e de sa carrière et peut espérer une fin d'année passionnante.

Tsonga n'a pas laissé passer sa chance. Le numéro un français a décroché dimanche à Anvers son quatrième titre de la saison après Marseille, Rotterdam et Lyon. Agressif et très en jambes, le Manceau a dominé en deux sets et 1h32 de jeu l'Argentin Diego Schwartzman (6-3, 7-5). Il décroche ainsi son 16e titre en carrière.

Il n'a pas perdu un seul set du tournoi. Jo-Wilfried a parfaitement joué tout au long de la semaine parvenant à s'appuyer sur une grosse première balle. Auteur de 8 aces au cours de cette finale, le Français a fait parler sa puissance sur ses engagements. Intouchable dans le premier set, Tsonga a connu une petite alerte dans la seconde manche alors qu'il avait deux fois le break en poche (6-3, 2-0 et 6-3, 4-3 service à suivre). La fébrilité de l'Argentin a permis à JWT de s'emparer une troisième fois du service adversaire avec un dernier jeu parfaitement maîtrisé sur son propre engagement.

4e titre de la saison, un record

Et de quatre. Le 3e titre en indoor cette saison. L'année avait débuté en fanfare pour Tsonga qui a enchaîné victorieusement Rotterdam et Marseille en février/mars dernier. Vainqueur à Lyon la semaine précédant Roland-Garros, Tsonga avait ensuite largement baissé de rythme. Un genou droit douloureux et un heureux événement (il est devenu papa pour la première fois en mars dernier) l'ont freiné dans sa quête de victoire. A quelques semaines de la finale de la Coupe Davis contre la Belgique, le retour en forme de Tsonga est une excellente nouvelle pour l'équipe de France.

Le tournoi d'Anvers reste dans le clan français. Pour sa première édition la saison passée, Richard Gasquet avait glané le titre contre… Diego Schwartzman. L'Argentin s'incline donc une nouvelle fois en finale du tournoi belge mais atteindra lundi son meilleur classement en carrière (26e mondial). De son côté, Tsonga refait son apparition dans le top 15 (15e mondial) et peut continuer de rêver à un éventuel Masters en fin de saison. Prochaine escale, l'ATP 500 de Vienne qui débute dès lundi. Sacrée fin de saison en perspective.

0
0