C’est ce qu’on appelle une victoire au mental. Malmené par Daniel Evans, Ugo Humbert a puisé au fin fond de ses ressources pour renverser une rencontre qui semblait perdue en dominant le Britannique en trois sets et plus de trois heures de jeu : 4-6, 7-6, 6-4. Après avoir éliminé Coppejan, Carreno Busta et Harris, le Français de 22 ans s’est offert dans la douleur la chance. de remporter un deuxième titre en 2020 après celui d’Auckland. Il rencontrera ce dimanche l’Australien Alex de Minaur vainqueur de Grigor Dimitrov après un énorme combat (7-6, 6-7, 6-4)

Humbert - Evans: Le résumé

Rolex Paris Masters
Humbert, encore un match de guerrier... et quelques regrets
06/11/2020 À 16:37

Pourtant, Daniel Evans a pris à la gorge son jeune adversaire d’entrée de jeu, n’encaissant qu’une petite balle de break lors de l'entièreté du premier set. Solide, le 35e joueur mondiale a parfaitement déroulé son tennis, s’efforçant, et réussissant, à pousser Humbert à la faute pour s’emparer d’une première manche tout en maîtrise : 6-4.

Quatre balles de match sauvées

Mais le jeune tricolore a déjà prouvé qu’il savait jouer dans la réaction. Frustré par son premier set manqué en se faisant voler deux fois son service, Ugo Humbert a réussi à se libérer dans la seconde manche. Bien plus tranchant, le 38e joueur mondial a rapidement mené 3-0 en s’appuyant sur de puissantes premières balles (3 aces) et se montrant bien plus agressif sur ses retours. Mais l’expérience de Daniel Evans, qui en a vu d’autres à 30 ans, lui a permis de ne pas s’éparpiller pour pousser son cadet jusqu’au tie-break.

Complètement acculé, Ugo Humbert a plusieurs fois été sur le point de rompre. Mais, après avoir sauvé la bagatelle de quatre balles de match, il a réussi à arracher un troisième set pour espérer continuer son beau chemin sur le sol flamant (4-6, 7-6).

Sentant le vent tourner, le vainqueur du dernier tournoi d’Auckland a continué son travail de sape, réussissant à breaker Daniel Evans pour s’offrir le droit de servir pour le match. Une formalité après être revenu de l’enfer (4-6, 7-6, 6-4) pour s’offrir le droit de rêver à un deuxième titre qui confirmerait son arrivée dans la cour des grands. Mais, à 22 ans, Ugo Humbert devra le prouver face à Alex De Minaur qui a livré un sacré match face à Grigor Dimitrov. Vainqueur du premier au tie break, l'Australien a vu le bulgare lui répondre et a finalement eu besoin de 2h52 pour atteindre la septième finale de sa carrière, déjà.

Rolex Paris Masters
Imperturbable, Humbert prend son plus beau quart
05/11/2020 À 16:10
Rolex Paris Masters
La grosse perf' : Humbert s'offre Tsitsipas !
03/11/2020 À 21:43