Getty Images

ATP Bâle - Roger Federer écrase Daniil Medvedev (6-1, 6-4) et jouera une 14e finale à domicile

Un 19e succès consécutif, une 14e finale : Federer rayonne sur ses terres

Le 27/10/2018 à 18:46Mis à jour Le 27/10/2018 à 19:23

ATP BALE - Cette fois Roger Federer n'a pas traîné. Opposé en demi-finale à Daniil Medvedev, le Suisse s'est facilement qualifié pour la finale de son tournoi favori après un succès en deux manches (6-1, 6-4), samedi en début de soirée. Le n°3 mondial briguera un 9e titre face à Marius Copil dimanche (15h00). Ce sera sa 14e apparition en finale du tournoi suisse.

Après une semaine à enchaîner les succès difficiles à Bale, on se demandait si Roger Federer pourrait passer l'obstacle Daniil Medvedev, 20e mondial et 15 printemps de moins que le numéro 3 mondial. Finalement, l'octuple vainqueur du tournoi Suisse s'en est sorti haut la main, plus à cause du match catastrophique du Russe (qui semblait gêné à l'épaule droite), en 1h04 minutes de jeu au terme de deux sets presque à sens unique (6-1, 6-4).

Certes, le Suisse a sûrement mieux joué que lors de ses précédentes rencontres, ne commettant que 9 fautes directes dans cette partie, malgré un revers qui lui a parfois fait défaut. Mais c'est aussi en raison du manque de combativité flagrant de Medvedev qui, après avoir remporté son premier jeu de service, s'est écroulé pour voir son adversaire breaker à deux reprises, et remporter cinq jeux de rang pour empocher le premier set en seulement… 18 minutes.

Un 99e titre dans le viseur

Pour sa cinquième demi-finale cette saison, Daniil Medvedev, auteur de sept doubles fautes et auteur d'un ratio de 14 points sur 29 remportés sur son premier service, récemment titré à Moscou, a continué à vivre un calvaire pendant la deuxième manche, et s'est vite retrouvé dos au mur, à 4-0. Mais le Russe a subitement retrouvé ses esprits et son tennis, remportant trois jeux de suite pour espérer un retour inattendu à 5-4. Federer n'a pas laissé la jeunesse fougueuse le dépasser, et s'est adjugé sa 19e victoire de suite à Bâle en s'appuyant sur sa solidité sur sa mise en jeu (6 aces, 55% de premières balles et 26 points sur 30 remportés sur son premier service).

Roger Federer est plus que jamais proche d'un 99e titre en carrière, et se qualifie pour la 12e fois en 13 ans en finale de "son" tournoi (14e finale à Bâle sur l'ensemble de sa carrière). Pour s'adjuger son 9e trophée sur ses terres, le natif de Bâle devra se défaire du 93e mondial Marius Copil, dimanche. Une finale abordable, mais aussi un match piège.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0