Nous avons tous joué au jeu du "Qui est le plus fort ?" dans notre enfance. Le tigre ou le lion ? Batman ou Superman ? King Kong ou Godzilla ? De quoi nourrir des débats sans fins, enflammés, en l'absence de réels combats entre les protagonistes. Aujourd'hui, le match entre Rafael Nadal et Dominic Thiem a apporté une réponse. Le "Thierminator" a fait mordre la poussière à "l'Ogre de l'ocre". Grâce à sa vitesse de bras, sa puissance, l'Autrichien a exploité les carences actuelles de l'Espagnol. Poussif, encore loin de son meilleur niveau lors des premiers tours, le numéro 2 mondial n'a jamais été réellement en mesure de faire plier son adversaire. Malgré un sursaut d'orgueil pour se procurer trois balles débreak dans la deuxième manche, "Rafa" a logiquement mis genou à terre face à la domination adverse, abandonnant de fait sa couronne catalane.

Open d'Australie
Paris : Djokovic favori mais Medvedev préféré ? "82% des mises sur lui une fois l’affiche connue"
20/02/2021 À 11:39

Comme un signe, l'undécuple du tournoi a débuté ce duel par une double faute. Pourtant, il a été en position de se procurer la première balle de break du match, à 2-2, 30-30. D'habitude si adroit dans le jeu de main, Nadal n'est pas parvenu à finir une volée nettement à sa portée. Seul frisson du set pour Thiem. Par la suite, il a complètement croqué son rival. Dès le jeu suivant, le dernier finaliste de Roland-Garros a fait le break. Sur une nouvelle double faute du "Taureau de Manacor". Avec ses coups droits décroisés digne d'un cyborg venu du futur, il a mis le gaucher au tapis pour boucler le premier round (6-4).

Thiem, maître boxeur

Dans le deuxième, bis repetita. Nadal a craqué sur son troisième engagement. En confiance, engageant tout son corps dans chaque frappe, Thiem semblait pouvoir envoyer des uppercuts sur chaque coup. Sans oublier la finesse. A plusieurs reprises, il a surpris Nadal avec la douceur de ses amorties bien senties. Contrairement à Nadal, inhabituellement inefficace sur ce coup. Mais, bien qu'étouffé par l'Autrichien, Nadal a eu l'occasion de revenir dans ce set. Le fameux sursaut d'orgueil. Alors que Thiem servait pour le match, l'Espagnol, subitement déchaîné en défense, s'est procuré trois balles pour revenir à 5-5. En vain. Une montée au filet, une amortie de revers, un ace, et le joueur de 25 ans éteignait la dernière lueur d'espoir de son adversaire avant de le mettre K.O.

Sur terre, Thiem s'est incliné à sept reprises face à Nadal. Mais, ce samedi, il l'a dominé pour la 4e fois. Seul Novak Djokovic a fait mieux. 7 succès pour le "Djoker". Pour sa deuxième finale en Catalogne, Dominic Thiem, battu par Nadal en 2017, affrontera Daniil Medvedev. Le Russe, qui n'avait gagné que deux matches sur terre-battue avant 2019, enchaîne après sa demie à Monte-Carlo. Thiem et Medvedev se sont affrontés une fois. A Saint-Pétersbourg, en 2018, pour une victoire (6-2 3-6 7-6) du "Thierminator". Sûr qu'il signerait pour un scénario similaire dimanche.

Open d'Australie
Même largué, Tsitsipas n'a jamais paniqué : "Un signe de maturité et une force"
17/02/2021 À 16:48
Open d'Australie
Renversant !
17/02/2021 À 12:55